Un an après son interview polémique à Rivarol, Jean-Marie Le Pen ira au "banquet" anniversaire de l'hebdomadaire

Publié à 12h41, le 01 février 2016 , Modifié à 12h44, le 01 février 2016

Un an après son interview polémique à Rivarol, Jean-Marie Le Pen ira au "banquet" anniversaire de l'hebdomadaire
Jean-Marie Le Pen © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Image Etienne Baldit


DOUBLE OCCASE - Voilà un anniversaire que Jean-Marie Le Pen n'allait pas louper. Les 65 ans de l'hebdomadaire antisémite Rivarol qui tombe pile poil un an après sa très polémique interview à ce dernier, ça se fête. Le (toujours) président d'honneur du FN sera donc de la partie pour le "grand banquet des amis de Rivarol", samedi 9 avril à Paris, comme le révèle Le Monde lundi 1er février.

L'année dernière, après avoir répété sur BFMTV que les chambres à gaz sont "un détail de l'histoire" de la Seconde guerre mondiale, Jean-Marie Le Pen en avait rajouté une couche dans Rivarol, prenant également la défense du maréchal Pétain. "Je n’ai jamais considéré le maréchal Pétain comme un traître. […] Je considère que l’on a été très sévère avec lui à la Libération", disait alors "le Menhir". Il en profitait aussi pour dézinguer Florian Philippot comme il se doit. La suite fut un interminable feuilleton politico-familial qui n'est toujours pas clos aujourd'hui.

Retourner *sur les lieux du crime* aujourd'hui n'est donc pas forcément du meilleur effet pour Jean-Marie Le Pen, toujours en conflit avec sa présidente de fille, Marine Le Pen. Mais cela, le patriarche semble ne pas trop s'en soucier. Un de ses "proches" dit en effet au Monde :



Je crois qu'il s'en fout royalement...

Jean-Marie Le Pen commence en tous cas à se spécialiser dans les petites sauteries qui ne passent pas inaperçues : au mois de juillet dernier, c'est en compagnie de Dieudonné et Alain Soral qu'il avait fêté son 87ème anniversaire.

Du rab sur le Lab

PlusPlus