Un cadre du FN compare les migrants aux "hordes nazies"

Publié à 17h58, le 19 avril 2016 , Modifié à 17h58, le 19 avril 2016

Un cadre du FN compare les migrants aux "hordes nazies"
© Capture d'écran Twitter

A l’issue de sa visite sur l’île grecque de Lesbos le 16 avril, le pape François est reparti au Vatican accompagné de douze réfugiés syriens de confession musulmane. Ces trois familles seront prises en charge par le Vatican.

Ce 19 avril, le souverain pontife a posté un message de paix sur son compte Twitter invitant à "reconnaître dans l’autre non pas un ennemi à combattre, mais un frère à accueillir".

C’en était apparemment trop pour Bruno Lemaire (le cadre du Front national, pas le député LR candidat à la primaire). Sur son compte Twitter, ce membre du Comité central du parti frontiste a tout simplement comparé les migrants aux "hordes nazies" :

Interrogé alors par le journaliste de l’AFP Guillaume Daudin sur sa comparaison, Bruno Lemaire a rétorqué qu’il ne faisait "aucune différence entre les nazis et les islamistes". En revanche, il fait bien un amalgame entre migrants et islamistes (courant radical de l’islam).

Ce cadre du FN en profite pour reprendre à son compteles propos de Marine Le Pen, tenus le matin même sur Radio classique. "J’ai l’impression de me lire", a déclaré la cheffe frontiste en parlant des déclarations de Manuel Valls sur la compatibilité de l’islam avec la République.

Du rab sur le Lab

PlusPlus