Un maire UMP propose d'interdire l'islam en France

Publié à 18h09, le 14 mai 2015 , Modifié à 21h46, le 15 mai 2015

Un maire UMP propose d'interdire l'islam en France
© DR

Et si on interdisait tout simplement l'islam en France ? C'est la proposition un tantinet provoc' que vient de formuler ce jeudi 14 mai le maire UMP de la petite ville de Venelles, dans les Bouches-du-Rhône, Robert Chardon.

Alors que les chrétiens célèbrent en ce jour de l'Ascension la montée au ciel de Jésus, le premier édile a émis cette idée. Il l'a fait sur Twitter, de manière somme toute assez limpide. Il a écrit :

"

Il faut interdire le culte musulman en France.

"

Contacté par le Lab, Robert Chardon maintient ses propos, bien qu'il soit conscient qu'ils "vont plus loin" que ceux de son camp. Il explique être actuellement traité pour une grave maladie et que c'est au cours de ce traitement qu'il a pris le temps de réfléchir. Sa maladie l'avait empêché, début janvier, de délivrer ses vœux de nouvelle année.

Robert Chardon souhaite aujourd'hui rencontrer Nicolas Sarkozy pour évoquer le sujet de l'islam car, dit-il, "il faut préparer 2017". Le maire de Venelles a surtout des propositions à faire. Il explique :

"

Il faut un plan Marshall pour le Maghreb. Il faut aussi une intervention militaire en Libye. Il faut également mettre fin au danger que représentent les boat people.

"

En gros, le maire n'a rien contre l'islam. Seulement, cette religion n'a, selon lui, rien à faire ici.

Interpellé par de nombreux internautes ce jeudi 14 mai, Robert Chardon précise vouloir faire comme Louis XIV. En 1685, le "Roi Soleil" avait révoqué l'édit de Nantes et donc interdit le protestantisme dans le royaume de France. Pas de révocation cette fois mais un ajout à la Constitution qui viserait à prohiber le culte musulman.  

"Notre culture est judéo-chrétienne", se justifie Robert Chardon. Et quant à ceux qui voudraient quand même pratiquer l'islam en France, il y a une solution. "Les contrevenants prendront le bateau ou l'avion", propose le maire UMP.

Depuis plusieurs jours, sur sa page Facebook, Robert Chardon relaie également plusieurs vidéos et messages anti-islam. Sur l'un d'eux, par exemple, on peut lire "protégez-vous, adoptez un cochon !!!!" 

Contactée, l'UMP condamne "fermement ces propos"

[Edit 15 mai] Candidat à la primaire ?

"Je compte aller plus loin et me présenter aux régionales et à la présidentielle", a assuré à l'AFP ce vendredi 15 mai Robert Chardon, annonçant son intention de se présenter à la primaire de l'UMP "si je reste dans le parti". "Je risque d'être exclu", reconnaît-il. Et de menacer, tel le Jean-Marie Le Pen de l'UMP :

"

Dans ce cas, je vais créer un nouveau parti.

"

[Edit 15 mai] Une procédure d'exclusion est en cours 

Le député UMP Christian Estrosi, annonce que le maire de Venelles a été suspendu de l'UMP et qu'une procédure d'exclusion est en cours :  

Lors de son chat sur Twitter, Nicolas Sarkozy a également condamné cette proposition, "même si"... :

[Edit 15 mai, 15h53] Hospitalisation de Robert Chardon

Le maire de Venelles a été hospitalisé dans la journée du vendredi 15 mai comme le révèle l'AFP. Cette demande d'hospitalisation a été formulée par "un tiers compte tenu de l'incohérence de ses propos" souligne l'AFP.  Une version contredite par le sous-préfet d'Aix, cité par le site de La Provence, pour qui Robert Chardon "a été hospitalisé dans le cadre de la maladie contre laquelle il lutte".

Du rab sur le Lab

PlusPlus