VIDÉO - Benoît Hamon se serait bien vu capitaine du XV de France dans une autre vie

Publié à 19h40, le 02 mars 2017 , Modifié à 19h50, le 02 mars 2017

VIDÉO - Benoît Hamon se serait bien vu capitaine du XV de France dans une autre vie
Benoît Hamon dans sa nouvelle vie. © Capture d'écran Twitter
Image Victor Dhollande-Monnier


BRÈVE DE CAMPAGNE - Il court une à deux fois par semaine. Il "adore tous les sports co" mais ce qu’il préfère par-dessus tout, c’est le ballon ovale. Grand amateur de rugby, Benoît Hamon fait d’ailleurs partie du XV parlementaire. Tellement fan qu’il aurait bien rêvé d’une autre vie.

Invité de Stade Bleu Présidentiel sur Radio France dimanche 5 mars, le vainqueur de la primaire de la Belle Alliance Populaire a évoqué son programme sport pour l’élection présidentielle. Avant de rappeler son soutien inconditionnel derrière la campagne de Paris pour les Jeux olympiques de 2024, Benoît Hamon a laissé filtrer une petite confidence.

Ah, j’aurais aimé être capitaine du XV de France, défier le haka des Blacks ou défier les Anglais à Twickenham avec une Marseillaise de feu de dieu juste avant, […] faire la petite passe après contact qui va bien et qui envoie n’importe qui à l’essai entre les poteaux, ou si j’avais été costaud, un bon plaquage qui vous cisaille l’adversaire.  J’aurais adoré ça. Ça aurait été mon rêve et je pense que je l’aurais échangé volontiers contre n’importe quelle victoire électorale.

Retrouvez cette vidéo isolée par France Bleu : 



Donc, sachez-le : Benoît Hamon aurait préféré être rugbyman qu’homme politique. Et maintenant qu’il est découvert au grand jour, une question se pose : si le sélectionneur du XV de France Guy Novès l’appelait pour les prochains matches des Bleus, quelle décision prendrait-il ? 



[BONUS TRACK] Benoît Hamon aime bien "les tricoteurs du milieu" 

Mais il n'y a pas que le rugby dans la vie. Benoît Hamon aime aussi beaucoup le football, qu'il a pratiqué quand il était plus jeune. Et quand on lui demande quel type de joueur il affectionne, il répond du tac-au-tac. Ce qu'il aime, ce sont surtout "les régulateurs du milieu". Il dit : 

Cela doit plus me ressembler sur le plan de la morphologie, j'aimais beaucoup [Didier] Deschamps, j'aimais bien [Gennaro] Gattuso [...] J'aime ces types qui tricotent au milieu de terrain... N'Golo Kanté est un joueur exceptionnel, j'aimais bien [Claude] Makélélé dans le même registre. Ces types qui sont des régulateurs du milieu, qui font des relances assez propres et qui ont un sens tactique.

Benoît Hamon a donc une vision très rugueuse du foot. Car Claude Makélélé et Didier Deschamps n'étaient pas vraiment connu pour leurs "relances assez propres". 





A LIRE AUSSI SUR LE LAB

Pour Benoît Hamon, Antoine Griezmann est un "homme de gauche"

Hamon à fond avant la coupe du monde de rugby parlementaire

> Après le XV parlementaire de rugby, bientôt une équipe football des députés

Du rab sur le Lab

PlusPlus