VIDÉO - Bernard Accoyer "aurait bien aimé éviter" d'être nommé secrétaire général de LR

Publié à 07h38, le 08 décembre 2016 , Modifié à 16h27, le 19 décembre 2016

VIDÉO - Bernard Accoyer "aurait bien aimé éviter" d'être nommé secrétaire général de LR
Bernard Accoyer, plein d'entrain pour sa nouvelle occupation professionnelle © Capture d'écran LCP
Image Etienne Baldit


CADEAU EMPOISONNÉ - Il était tranquille, Bernard Accoyer. Député, ancien président de l'Assemblée nationale et soutien de François Fillon, il menait sa petite vie en paix. Et v'là t'y pas qu'on vient le chercher pour lui confier la gestion de son parti politique, dans la perspective de la présidentielle. Alors ce n'est pas de gaieté de cœur, mais que voulez-vous, le devoir l'appelait. Il s'est donc fait violence et a accepté cette mission, pour le bien du pays évidemment. Non mais vraiment, merci hein.

Lors de l'émission Questions d'info (Le Monde/AFP/Franceinfo:/LCP) mercredi 7 décembre, le tout nouveau secrétaire général de LR est interrogé sur cette ascension. Et on sent qu'il n'est que moyennement enthousiaste. "Je ne demande rien, je n'ai rien demandé. Je me retrouve avec une charge que je vais assumer parce que c'est toujours ce que j'ai effectué depuis mon engagement dans la vie politique", dit d'abord ce fidèle lieutenant de François Fillon. Son champion ayant été désigné candidat de la droite pour 2017 après sa victoire à la primaire, le voilà chargé de tenir la maison et de contribuer au "rassemblement" des troupes censé permettre l'alternance.

Et pour bien faire comprendre qu'il s'en serait bien passé, il ajoute :

- Journaliste : Comment vous expliquez cette nomination ?

- Bernard Accoyer : Écoutez, j'aurais bien aimé l'éviter parce que c'est une grosse charge. Mais je l'ai acceptée parce que je souhaite de tout mon coeur que François Fillon l'emporte, parce que je crois profondément que son programme et lui-même sont les seuls à pouvoir redresser notre pays.

D'où cette question qui nous vient tout naturellement : bonjour François Fillon, vous n'avez pas honte ?







[BONUS TRACK]

Bien qu'en première ligne pour faire campagne en faveur d'un François Fillon qui a promis de ne pas amender son programme, Bernard Accoyer fait partie de ceux qui demandent, a minima, des éclaircissements. "Ce n’est pas moi qui ai rédigé le programme santé de Fillon, a précisé ce médecin de formation en début de semaine, selon Le Monde. Il y a nécessité de le modifier dans sa mise en œuvre et dans sa présentation, parce qu’il est mal compris." 

Dans Questions d'info mercredi, il s'est donc attaché à mieux l'expliquer, notamment en ce qui concerne la sécurité sociale. Avec un bien beau lapsus au passage :

- Bernard Accoyer : La vérité est qu'il n'y aura pas de remboursement, bien entendu que les familles...

- Journalistes : Pas de DÉremboursement

- Bernard Accoyer : Excusez-moi. Pas de déremboursement.


À LIRE SUR LE LAB :

Bernard Accoyer assure qu'il "n'y a plus aucun problème à l'intérieur" de LR

Du rab sur le Lab

PlusPlus