VIDEO - Christian Estrosi accuse BFM TV d'avoir "soutenu le Front national de manière honteuse"

Publié à 11h31, le 07 décembre 2015 , Modifié à 17h43, le 07 décembre 2015

VIDEO - Christian Estrosi accuse BFM TV d'avoir "soutenu le Front national de manière honteuse"
© AFP

LES GRANDES GUEULES - Grosse tension entre Jean-Jacques Bourdin et Christian Estrosi en direct sur RMC ce 7 décembre. En cause, l'organisation d'un débat du second tour par la chaîne BFM TV, liée à RMC, entre le candidat LR à la région PACA et Marion Maréchal-Le Pen, arrivée en tête dans la région le 6 décembre.

Dans un premier temps, Christian Estrosi refuse de débattre sur cette chaîne car il "refuse de répondre aux convocations" de la députée du Vaucluse. En creux, le maire de Nice estime que c'est l'équipe de communication de Marion Maréchal-Le Pen qui souhaite organiser ce débat. S'ensuit ce premier échange : 

"

- Christian Estrosi : Écoutez, vous m'avez posé la question au mois de juin, monsieur Bourdin, je vous ai répondu 'oui' et madame Le Pen a refusé. Et vous ne pouvez pas me dire le contraire. Alors, je ne réponds pas aux convocations de madame Le Pen. 



- Jean-Jacques Bourdin : Vous ne pouvez pas dire que c'est madame Le Pen qui convoque...



- Christian Estrosi : Si, je le dis. C'est Madame Le Pen qui convoque.

"

Jean-Jacques Bourdin met fin à la discussion sur un "eh bien nous verrons". Mais le maire de Nice continue son attaque et va plus loin en accusant BFM TV de soutenir le Front national. Il dit :

"

Je n'ai pas la main qui tremble face au Front national, sachez-le. Je suis en campagne à Brignolles ce matin et on y va à fond. Nous l'emporterons là où vous êtes la chaîne qui a soutenu le Front national de manière honteuse. 

"

Une phrase qui provoque une vive réaction du présentateur phare de la chaîne et qui entraîne une discussion sur le temps d'antenne des candidats, normalement contrôlé par le CSA. 

Un échange à écouter ci-dessous :

Dans la matinée du 7 décembre, le journaliste de BFM TV a tweeté une "réponse à Christian Estrosi" détaillant le temps de parole de chaque parti sur RMC.

Pour rire un peu sur le sujet, on vous conseille de cliquer ici

[Edit 17h40]

Dans l'après-midi, BFMTV a publié un communiqué de presse détaillant les chiffres des temps de parole par parti pour le premier tour. La chaîne évoque d'abord les chiffres au niveau national : "30,4% des temps de parole ont été accordés au PS ; 28,3% à Les Républicains ; 13,7% au FN ; 6,2% à EELV ; 4,9% à l’UDI ; 3,8% au Parti de Gauche ; 3,1% au PCF ; 2,9% au Modem ; 2,4% à Debout la France."

Puis aborde les temps de parole en fonction des régions et écrit, concernant Paca :

 

"

36,8% des temps de parole ont été accordés au PS ; 34% à Les Républicains-UDI ; 17,8% au FN ; 4,5% à Ligue du Sud ; 4,1% à Front de Gauche-EELV ; 2,6% à Alliance écologiste indépendante.

"




À LIRE SUR LE LAB :

Régionales : Hervé Mariton juge que "c'est l'échec de Nicolas Sarkozy", "pas crédible comme représentant d'alternance"

La colère de Nicolas Sarkozy après le premier tour : "Quand j'entends certains parler d'identité heureuse..."

Résultats régionales : Christophe Castaner, tête de liste PS en PACA, appelle à faire barrage aux "idées brunes" du FN

Du rab sur le Lab

PlusPlus