VIDÉO – Clémentine Autain apprend en direct que Jean-Luc Mélenchon veut faire entrer la France dans l'Alliance bolivarienne

Publié à 10h16, le 13 avril 2017 , Modifié à 16h46, le 13 avril 2017

VIDÉO – Clémentine Autain apprend en direct que Jean-Luc Mélenchon veut faire entrer la France dans l'Alliance bolivarienne
Clémentine Autain © Captures d'écran
Image Sylvain Chazot


INSTANT TÉLÉ – C'est l'un des points-clés du programme de Jean-Luc Mélenchon : le candidat de la France insoumise veut sortir des traités européens, de l'OTAN, de l'OMC. Il souhaite en revanche que le pays rejoigne l'Alliance bolivarienne pour les Amériques. Cela est écrit noir sur blanc et figure dans la proposition n°62 du programme "L'avenir en commun" de Jean-Luc Mélenchon.



Derrière un nom aux airs de révolution vénézuélienne se cache une organisation internationale regroupant Cuba, le Venezuela, la Bolivie, le Nicaragua, la Dominique, Antigua-et-Barbuda, l'Équateur, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sainte-Lucie, Saint-Christophe-et-Niévès et la Grenade. On compte également des pays observateurs comme l'Iran ou la Russie, lors d'un sommet en 2009 pour cette dernière.

Cette mesure a semble-t-il échappé à Clémentine Autain. Invitée de franceinfo: ce jeudi 13 avril, la conseillère régionale de Paris, soutien de Jean-Luc Mélenchon, apprend en direct cette proposition qui, d'un point de vue diplomatique, soulève beaucoup de questions, la Russie et l'Iran n'étant pas des alliés actuels de la France - ni de grandes démocraties.

Clémentine Autain sort alors les rames et pagaie, pagaie, pagaie, pour se sortir de cette situation inconfortable.

Et c'est un échec :

-          Jean-Michel Aphatie : Alors ça, l'Alliance bolivarienne, fallait y penser…

-          Clémentine Autain : [sourire] C'est sûr… Euuuh… Bien vu. Je n'ai pas regardé précisément ce point 62. Vous êtes en train de…

-          Jean-Michel Aphatie : Avec l'Iran. C'est moche quand même, hein ?

-          Clémentine Autain : Écoutez, je vais regarder dans le détail ce point-là.

-          Jean-Michel Aphatie : Et si c'était ça, vous diriez que ce n'est pas bien ?

-          Clémentine Autain : Je ne sais pas. Je ne peux pas vous répondre à cette question comme ça, à froid. Je ne sais pas quel est exactement…

-          Jean-Michel Aphatie : L'Iran. La Russie…

-          Clémentine Autain : … ce qui a conduit à ce point 62.

-          Fabienne Sintes : Clémentine Autain, je suis un peu étonnée que vous découvriez un point du programme de Jean-Luc Mélenchon quand même.

-          Clémentine Autain : Écoutez, il y a beaucoup de points dans le…

-          Fabienne Sintes : Oui, il y en a 61 avant mais…

-          Clémentine Autain : J'ai relu en plus… bon… y'a des points précis sur lesquels en effet bon… Mais ce qui compte, c'est la logique générale et sur l'international, pourtant j'ai pas mal relu, etc. et sur l'international, ce qui domine, je ne sais pas exactement où arrive ce point 62, c'est d'abord la refonte de l'ONU, la sortie de l'OTAN. Vous avez beaucoup de mesures qui ont une cohérence très forte.

À voir en vidéo ci-dessous : 





Heureusement, Clémentine Autain assure que la philosophie générale du programme de Jean-Luc Mélenchon lui est "parfaitement connue". Cela ne s'est pas forcément vu ce jeudi matin. Fichus détails…

[EDIT 16h45] Ajout précision sur le statut d'observateurs de la Russie

Du rab sur le Lab

PlusPlus