VIDÉO - Emmanuel Macron accuse François Fillon de plagier une partie de son programme santé

Publié à 16h44, le 21 février 2017 , Modifié à 16h47, le 21 février 2017

VIDÉO - Emmanuel Macron accuse François Fillon de plagier une partie de son programme santé
© Capture d'écran
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

Depuis plusieurs mois, l’un des angles d’attaque préférés des adversaires d’Emmanuel Macron est d’expliquer qu’il n’a pas de programme. Le candidat d’En marche a donc compris la nécessité de ne pas trop laisser cet argument s’installer dans la campagne. Mardi 21 février, tous les candidats à l’élection présidentielle étaient invités à la Mutualité française pour un grand oral sur la santé. Emmanuel Macron a saisi cette occasion pour détailler justement son programme.

Emmanuel Macron a proposé le remboursement intégral des soins dentaires, optiques et audio. "Pour développer la prévention, il faut que les Français puissent prendre soin, sans se ruiner de leurs yeux, de leurs dents et de leur audition", a expliqué l’ex-patron de Bercy. "S’agissant des lunettes, des prothèses dentaires et de leur audition, l’objectif est de 100% de prise en charge pour 2022".

Interrogé sur ce sujet quelques minutes plus tard, le candidat d’En marche ! en a profité pour adresser un petit message à François Fillon. Voici l’échange qu’il a eu avec Dominique Reynié, ancien candidat aux élections régionales de décembre 2015 et animateur pour l’occasion de cet oral de la santé.

"

Dominique Reynié : Il faut dire mot de l’optique, de dentaire et des audioprothèses puisque vous avez proposé, vous n’êtes pas le seul mais vous proposez le remboursement…


 
 

Emmanuel Macron (le coupe) : Je crois que j’ai été le premier.


 
 

Dominique Reynié : Le premier, c’est possible. Effectivement, vous avez proposé le remboursement à 100%...


 
 

Emmanuel Macron (le coupe à nouveau) : […] Parfois on dit : "vous n’avez pas de programme". Mais on peut le recopier.

"

Retrouvez la séquence ici en vidéo :


Au coude-à-coude avec François Fillon dans les derniers sondages, Emmanuel Macron a pris l’habitude de cibler le candidat de la droite ces dernières semaines. Jusqu’à déclarer le 10 février dernier… qu’il "n’avait pas de projet". 

Du rab sur le Lab

PlusPlus