VIDÉO - La très violente attaque d’Emmanuel Macron contre Marine Le Pen et ses affaires judiciaires

Publié à 23h37, le 03 mai 2017 , Modifié à 00h12, le 04 mai 2017

VIDÉO - La très violente attaque d’Emmanuel Macron contre Marine Le Pen et ses affaires judiciaires
Image Sébastien Tronche


Six affaires menacent Marine Le Pen et le Front national. Alors, lors du débat d’entre-deux-tours de ce mercredi 3 mai, quand Emmanuel Macron est attaqué par la candidate d’extrême droite sur son patrimoine - "Vous donnez des leçons mais (...) personne n'a compris les explications que vous avez données sur votre patrimoine" -, l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande contre-attaque. Et c’est violent. "Le fisc et la haute autorité l’a compris (sic). Il n’a pas compris sur votre patrimoine, il l’a renvoyé aux juges", commence par lancer Emmanuel Macron.

En guise de réponse, Marine Le Pen tente de dévier le sujet sur le patron de la haute autorité pour la transparence de la vie publique, "un ami de monsieur Hollande, comme par hasard". Ni une, ni deux, Emmanuel Macron sort l’artillerie lourde pour relancer une deuxième salve et se faire plus précis sur les affaires qui touchent la présidente (en congé) du FN. "Le parti qui ne va pas devant les juges, c'est le vôtre, pas le mien", a insisté le candidat d'En Marche! en référence au refus de Marine Le Pen, au nom de son immunité d'eurodéputée, de répondre à une convocation judiciaire pendant la campagne dans l'affaire de possibles emplois fictifs au Parlement européen. S'en est suivi une nouvelle passe d'armes :

- Emmanuel Macron : La différence qu’il y a entre vous et moi, c’est que vous êtes, vous, sous le coup d’une procédure judiciaire. Que la Haute autorité a regardé mon dossier et a vu qu’il n’y avait pas de problème. Quand les juges ne vous arrangent pas, vous dites qu’ils ne sont pas honnêtes. Ne plaisantez pas avec cela.

- Marine Le Pen : D’accord, d’accord, d’accord… J’espère que l’on apprendra pas que vous avez eu un compte offshore aux Bahamas....

- Emmanuel Macron : Non, madame Le Pen, ça c’est de la diffamation. Nous on sait en tout cas que vous avez un patrimoine qui est sous-évalué et vous êtes sous le coup d’une procédure judiciaire, ce n’est pas mon cas. C’est la grande différence entre vous et moi. Vous avez des affaires, moi je n’en ai pas. Il y a une chose qui nous différencie. Demain, l’un ou l’autre devra être le garant des institutions. Vous avez menacé les fonctionnaires, vous dites du mal des juges, vous n’êtes pas digne d’être garante des institutions. C’est cela votre problème. Et on l’a depuis le début.

Ce que vise Emmanuel Macron dans cette séquence, c'est le patrimoine de Marine Le Pen, en partie détenu avec son père Jean-Marie Le Pen, et qui fait l'objet d'une enquête préliminaire du Parquet national financier (PNF) pour "sous-évaluation" et d'une procédure de conciliation avec l'administration fiscale, qui conteste aussi son évaluation. Quant à Emmanuel Macron, il a dû s'expliquer à plusieurs reprises sur la différence entre son patrimoine déclaré, faible au regard des revenus perçus à la banque Rothschild puis comme secrétaire général adjoint à la présidence de la République.

Un passage à revoir en vidéo :





#

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

VIDÉO - Marine Le Pen remplit toutes les cases de son bingo anti-Macron dès sa première phrase

Débat : Marine Le Pen en flagrant délit de mensonge sur l'âge de départ à la retraite

VIDÉO - Emmanuel Macron accuse Marine Le Pen d’avoir récusé une journaliste pour le débat de l’entre-deux-tours

Débat : pour prouver que selon elle Macron a validé la vente de SFR, Marine Le Pen parle de… Alstom

Du rab sur le Lab

PlusPlus