VIDÉO - Laurent Wauquiez jure qu'il n'a pas dit ce qu'il vient de dire à Jean-Jacques Bourdin en direct à la télé

Publié à 10h35, le 17 janvier 2018 , Modifié à 10h35, le 17 janvier 2018

VIDÉO - Laurent Wauquiez jure qu'il n'a pas dit ce qu'il vient de dire à Jean-Jacques Bourdin en direct à la télé
© Capture d'écran BFMTV

Quand on va chez Jean-Jacques Bourdin de bon matin, il vaut mieux être précis avec les chiffres. Laurent Wauquiez le sait. Le président de Les Républicains a donc révisé ses fiches avant d'aller sur BFMTV ce mercredi 17 janvier. Surtout en ce qui concerne LE sujet dont il souhaite beaucoup parler à la télé en ce début d'année 2018 : l'immigration.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a bien noté les chiffres communiqués mardi par le ministère de l'Intérieur : la France a ainsi délivré 262.000 titres de séjour à des étrangers l'an dernier, soit une hausse de 13,7% sur un an. Dans le même temps, les éloignements d'étrangers en situation irrégulière ont augmenté de 14,6%, avec un total de 14.859.

Fort de ces chiffres, Laurent Wauquiez peut donc attaquer la politique du gouvernement en matière d'immigration. Et il ne s'en prive pas. Sauf que, ce faisant, le n°1 de LR commet une erreur, un impair, une petite maladresse de rien du tout : il assure que le nombre d'étrangers entrés en France au titre du regroupement familial a augmenté l'an dernier. Sauf que c'est faux. Alors, pour s'en sortir, il dit qu'il n'a jamais dit que le regroupement familial avait augmenté. Voici l'échange avec Jean-Jacques Bourdin :

-          Laurent Wauquiez : 13,7%. Ça fait depuis combien de temps que jamais la France n'a donné autant de titres de séjours (sic) ? Ça fait 40 ans…



-          Jean-Jacques Bourdin : Avec une explosion des demandes d'asile.



-          Laurent Wauquiez : Non monsieur Bourdin. Toutes les catégories, toutes, ont augmenté : immigration économique, regroupement familial, étudiants…



-          Jean-Jacques Bourdin : Non, le regroupement familial, ça a baissé.



-          Laurent Wauquiez : Pas du tout…



-          Jean-Jacques Bourdin : … de 2,5% (de 3,8% en fait, NDLR).



-          Laurent Wauquiez : Le regroupement familial…



-          Jean-Jacques Bourdin : Même chiffre.



-          Laurent Wauquiez : Le regroupement… Globalement. Monsieur Bourdin, j'ai tout regardé avant de venir. Je vous connais suffisamment pour savoir que quand on vient sur ce plateau, il faut savoir…



-          Jean-Jacques Bourdin : Et vous verrez que le regroupement familial, ça a baissé.



-          Laurent Wauquiez : Monsieur Bourdin, je veux être bien précis : je n'ai pas dit regroupement familial ; j'ai dit immigration familiale. Ça ne regroupe pas que le regroupement familial. Soyez précis monsieur Bourdin.

En résumé, Laurent Wauquiez parvient à dire en direct sur BFMTV qu'il n'a pas dit ce qu'il vient juste de dire. À vérifier en vidéo ci-dessous :

De fait, l'immigration familiale a bien augmenté en 2017, de +2,2% pour s'établir à 91.070. En revanche, le regroupement familial stricto sensu a bien baissé, de -3,8%.

Et pour rappel, le regroupement familial est une des composantes de l'immigration familiale. Il permet sous certaines conditions à un ressortissant étranger régulièrement installé en France  d’être rejoint par les membres de sa famille, c'est-à-dire son conjoint et ses enfants mineurs. Le demandeur doit notamment avoir une résidence régulière de 18 mois en France et des conditions d’accueil stables et suffisantes. L'immigration familiale est donc composée du regroupement familial mais également du séjour des mineurs étrangers, des conjoints étrangers de Français, etc.

Du rab sur le Lab

PlusPlus