VIDÉO – Pour Méadel, les 66% de Français qui ont voté pour Macron sont pour réformer le code du travail par ordonnances

Publié à 10h57, le 08 mai 2017 , Modifié à 10h57, le 08 mai 2017

VIDÉO – Pour Méadel, les 66% de Français qui ont voté pour Macron sont pour réformer le code du travail par ordonnances

En novembre 2016, Emmanuel Macron ne croyait "pas une seule seconde" qu’il était possible de réformer par ordonnances. Cinq mois plus tard, devenu favori de la présidentielle, le candidat d’En Marche voulait réformer le droit du travail par… ordonnances. Désormais élu président de la République face à Marine Le Pen, Emmanuel Macron se lance donc dans les élections législatives pour obtenir une majorité parlementaire lui permettant d’appliquer son programme.

Mais pour Juliette Méadel, secrétaire d’Etat à l’aide aux victimes et soutien déclaré d’Emmanuel Macron juste avant le premier tour, les 66% recueillis par l’ancien ministre de l’Economie dans le cadre d’un front républicain lui donnent "un blanc-seing" pour réformer le code du travail par ordonnances. Invitée de BFMTV dimanche 7 mai au soir, la membre du gouvernement a ainsi lancé pleine d’aplomb :

"

Sur les ordonnances, il vient d’avoir le soutien de 65% des Français pour dire ‘nous voulons aller au bout’ de la réforme du code du travail. Et les Français viennent de lui donner ce blanc-seing. Il sera difficile de considérer qu’il n’a pas la majorité qu’il lui faut pour réformer le pays tel qu’il l’a présenté aux Français.

"

A voir en vidéo, isolée par Marianne :


Pas sûr pourtant que les plus de 20 millions de Français qui ont voté pour lui l’aient fait pour cette réforme. Et Emmanuel Macron lui-même, dans son discours du Louvre dimanche soir, a déclaré qu’il savait qu’il "ne s’agit pas là d’un blanc-seing". ¯\_(ツ)_/¯

Jean-Luc Mélenchon a déjà expliqué qu’il espérait remporter les législatives avec la France insoumise pour devenir Premier ministre et empêcher cette réforme. Dans Le Figaro, ce lundi 8 mai, Olivier Faure, le patron du PS, a également expliqué qu'il n'y aurait pas de soutien des socialistes sur la réforme du code du travail par ordonnances. 

Dimanche soir, Christian Paul, frondeur du PS durant le quinquennat, a tweeté à propos de cette idée que 65% des Français soutenaient cette réforme par ordonnances :

 

"

Et si on évitait de regretter dès ce soir ?

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus