VIDÉO - Pour ne pas être reconnu dans la rue, Manuel Valls met une casquette, des lunettes de soleil et dit qu'il est Benoît Hamon

Publié à 14h01, le 27 janvier 2018 , Modifié à 15h02, le 27 janvier 2018

VIDÉO - Pour ne pas être reconnu dans la rue, Manuel Valls met une casquette, des lunettes de soleil et dit qu'il est Benoît Hamon
Manuel Valls. © Caputre d'écran
Image Loïc Le Clerc


BREF - Il est rare de voir un Manuel Valls de bonne humeur, le sourire facile, un rire qui s'échappe çà et là. Ce samedi 27 janvier est un de ces jours-là.

Invité d'Anne Roumanoff sur Europe 1, l'ancien Premier ministre est interrogé sur les gens qui l'interpellent dans la rue. Le reconnaissent-ils ? Sont-ils agressifs envers lui ? Ou pas ?

Le député apparenté LREM explique alors comment ça se passe, d'une manière très détendue, avec une pointe d'ironie :

- Manuel Valls : Les gens sont plutôt gentils quand vous ne gouvernez plus. Ils vous regrettent. [...] C'est jamais désagréable [d'être reconnu dans la rue], ils peuvent m'interpeller sur mes prises de position, sur la laïcité, sur les questions liées au voile dans les quartiers, sur tous ces sujets-là. Mais on engage vite le dialogue. Et puis, quand j'ai pas envie de parler, je mets ma casquette, je prends un bouquin, mes lunettes de soleil… on finit par me reconnaître, c'est ça qui est embêtant. Malgré la casquette, les lunettes de soleil et la barbe, il y a quand même des gens qui vous reconnaissent.

- Anne Roumanoff : Vous dites 'c'est pas moi'.

- Manuel Valls : Ça m'est arrivé. J'ai dit 'je suis Benoît Hamon'.

Un passage isolé par Europe 1 à voir ci-dessous, à partir de 5 minutes et 12 secondes :





Nul ne sait si Benoît Hamon dit qu'il est Manuel Valls pour éviter les ennuis dans la rue.

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR

Valls chez Roumanoff : "Les ados me parlent souvent du 49.3, ça se retient facilement et ça sonne comme un coup de pistolet"

Du rab sur le Lab

PlusPlus