VIDÉO - Rachid Temal (PS) assure que "personne ne demande la démission de Didier Guillaume", alors que François Kalfon l'a fait

Publié à 17h43, le 28 novembre 2017 , Modifié à 11h18, le 26 décembre 2017

VIDÉO - Rachid Temal (PS) assure que "personne ne demande la démission de Didier Guillaume", alors que François Kalfon l'a fait
Rachid Temal et Didier Guillaume. © LUDOVIC MARIN / AFP
Image Loïc Le Clerc


BREF - Opération déminage pour Rachid Temal sur le cas du président du groupe socialiste au Sénat Didier Guillaume. Tout part de la nomination d'Olivier Dussopt au gouvernement, le 24 novembre.

Sitôt cette nomination publique, Rachid Temal, sénateur PS, a annoncé l'exclusion "automatique" du député Dussopt. Dans le même temps, Didier Guillaume se félicitait via Twitter de l'entrée au gouvernement d'un "élu de terrain de grande qualité", "profondément de gauche".

Didier Guillaume se posait alors comme une voix trèèès dissonante au PS, s'attirant évidemment les foudres de ses camarades. Son exclusion de la présidence du groupe au Sénat est évoquée.

Ce mardi 28 novembre, sur Public Sénat, Rachid Temal éteint l'incendie :



Aujourd'hui, personne ne demande la démission de Didier Guillaume. Il n'y a pas de démission, il n'y a pas de crise au sein du groupe socialiste au Sénat. Il y a eu un débat avec un tweet. Je me suis expliqué avec Didier Guillaume, lundi matin sur ce que je pensais du tweet. Mais je ne perds pas de vue l'essentiel : est-ce que la politique du gouvernement va dans le bon sens ou pas et comment les socialistes, rassemblés, portent leurs positions.

Une déclaration captée par Public Sénat à voir ci-dessous :







Que "personne" ne demande la démission de Didier Guillaume, ça n'est pas tout à fait vrai puisque François Kalfon l'a fait le 27 novembre. Mais ce dernier n'est qu'un simple membre de la direction provisoire. Rachid Temal est, lui, le coordinateur du parti.

Du rab sur le Lab

PlusPlus