Visant Macron, Rama Yade aimerait qu’il y ait un "critère psychologique" pour être candidat à la présidentielle

Publié à 09h49, le 20 février 2017 , Modifié à 09h49, le 20 février 2017

Visant Macron, Rama Yade aimerait qu’il y ait un "critère psychologique" pour être candidat à la présidentielle
Rama Yade. © Capture d'écran iTELE.
Image Sébastien Tronche


MER IL ET FOU - Emmanuel Macron est-il fou ? C’est entre les lignes ce qu’insinue Rama Yade. Candidate à l’élection présidentielle, l’ancienne secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy était interrogée ce lundi 20 février sur iTÉLÉ sur la délicate semaine de campagne d’Emmanuel Macron, obligé de rétropédaler notamment sur ses propos concernant la colonisation, qualifiée de "crime contre l’humanité". Et Rama Yade d’en profiter pour faire une proposition pour le moins iconoclaste : ajouter un critère "psychologique" pour être candidat à l’élection présidentielle.

La candidate de "la France qui ose" préconise ainsi d’évaluer la capacité des prétendants à être présidents "exactement comme pour les pilotes d’avion" :

Au-delà de la transparence financière demandée aux candidats à la présidentielle, au-delà des 500 parrainages requis, notre pays devrait ajouter un autre critère, l’équilibre psychologique. C’est important. Exactement comme pour les pilotes d’avion, on évalue leur état pour voir s’ils sont en capacité d’être Président.

Sur quels critères effectuer cette évaluation ? Elle ne le dit pas. Mais après les critiques de la classe politique, notamment à droite, sur l’ingérence des juges dans la campagne avec l’affaire Fillon, une telle proposition risque de donner beaucoup de poids aux psychologues qui auraient la lourde charge de dire qui est suffisamment sain d’esprit pour prétendre investir l’Elysée.

Et quand on demande à Rama Yade si elle sous-entend donc qu’Emmanuel Macron est "fou", elle ne le réfute pas et se contente de souligner ses revirements :



On savait qu’il n’avait pas de programme. Mais on ne peut pas dire le matin que la colonisation est un crime contre l’humanité et s’en excuser le soir. On ne peut pas dire le matin que la manif pour tous a été humiliée et le soir être pour la PMA et la GPA. Ce candidat n’est pas prêt.

Du rab sur le Lab

PlusPlus