Ce qu'il a perdu comme député-maire, Xavier Bertrand l'a récupéré en s'augmentant de 4.000 euros brut à la communauté d’agglo de Saint-Quentin

Publié à 11h16, le 31 mars 2016 , Modifié à 12h25, le 11 avril 2016

Ce qu'il a perdu comme député-maire, Xavier Bertrand l'a récupéré en s'augmentant de 4.000 euros brut à la communauté d’agglo de Saint-Quentin
Xavier Bertrand est président de la région Hauts-de-France depuis le 4 janvier 2016. © Denis CHARLET / POOL / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

NON AU CUMUL, OUI AUX THUNES - Xavier Bertrand a crié haut et fort qu’il était contre le cumul des mandats. Le 13 janvier dernier, après avoir été élu comme président de la région Hauts-de-France, il a donc démissionné de son poste de député. Il a également laissé son poste de maire de la commune de Saint-Quentin – tout en prenant quand même soin de garder un poste de conseiller municipal. Bizarrement, on l’a beaucoup moins entendu quand il s’est octroyé une *petite* augmentation de 4.000 euros brut pour son poste de président de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin, de manière à compenser ses pertes de revenus de député-maire.

Comme l’a relevé le quotidien La Voix du Nord, Xavier Bertrand a donc "soumis au vote une délibération lui octroyant 4.000 euros brut, soit 3.000 net et 2.400 après prélèvement à la source". Avant ce vote, cette enveloppe était répartie entre les vice-présidents de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin, précise le quotidien.

En cumulant ses postes de député et de maire, Xavier Bertrand ne touchait rien à l’agglomération car il dépassait le plafond autorisé. En délaissant ses deux mandats, et en tant que président de la région Hauts-de-France, il perçoit actuellement 5.236 euros brut. Comme il lui restait un peu de marge pour atteindre le fameux plafond, Xavier Bertrand s’est donc augmenté. Mais le principal intéressé précise qu’il est encore "5% en-dessous du maximum". Dans les colonnes de la Voix du Nord, il se justifie :

"

Si j’étais resté député, ma situation aurait été plus confortable car je percevrais les mêmes indemnités, mais l’IRFM [indemnité représentative de frais de mandat] en plus.

"

L’IRFM s’élève à 5.770 euros brut par mois. "Ça permet de s’habiller, de payer les repas, une tournée sur une foire, d’envoyer un bouquet pour un mariage, de payer les gerbes pour les commémorations", explique Gérald Darmanin. En maintenant à peu près sa rémunération mensuelle, Xavier Bertrand pourra peut-être continuer à payer quelques coups à boire. 

[Edit 13h16]

La rédaction du Lab a choisi de modifier le titre pour préciser que Xavier Bertrand avait choisi de compenser sa perte de revenus de député-maire. 

[Edit 17h55]

Face à la polémique, les collaborateurs ont tenu à nous envoyer une infographie intitulée qui compare ses indemnités d'élu avant et après son élection à la tête de la région Hauts-de-France. 

Comparatif indemnités Xavier Bertrand

Du rab sur le Lab

PlusPlus