26 députés votent contre la prorogation de l'état d'urgence

Publié à 06h39, le 20 juillet 2016 , Modifié à 07h37, le 20 juillet 2016

26 députés votent contre la prorogation de l'état d'urgence
© AFP

Les députés ont voté, tôt ce mercredi 20 juillet, la prorogation de l'état d'urgence pour six mois. Ce régime d'exception, en vigueur en France depuis les attentats du 13 novembre 2015, va ainsi être prolongé jusqu'en janvier 2017.

La prorogation de l'état d'urgence a été largement votée par 489 voix pour, 26 voix contre et 4 abstentions. En mai dernier, le régime d'exception avait été prolongé par 46 voix pour, 20 voix contre et 2 abstentions. Surtout, en février, moins de six mois après les attaques terroristes perpétrées à Paris et à Saint-Denis, 199 députés s'étaient opposés à la prolongation de l'état d'urgence.

Cette fois, les députés Les Républicains ont tous voté pour, à l'exception du président du Parti chrétien démocrate et candidat à la primaire de la droite Jean-Frédéric Poisson.

Au sein du groupe socialiste, écologiste et républicain, sept élus se sont opposés à cette prolongation : Fanélie Carrey-Conte, Linda Gourjade, Jean-Luc Laurent, Denys Robiliard, Barbara Romagnan, Gérard Sebaoun et Suzanne Tallard.

Du côté du groupe de la gauche démocrate et républicaine, sept députés se sont également prononcés contre : François Asensi, Alain Bocquet, Marie-George Buffet, Jean-Jacques Candelier, Patrice Carvalho, André Chassaigne et Jacqueline Fraysse.

Les deux élus FN que sont Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté pour.

Les autres opposants sont à trouver au sein des non-inscrits. Il s'agit de Laurence Abeille, Pouria Amirshahi, Isabelle Attard, Danielle Auroi, Michèle Bonneton, Sergio Coronado, Cécile Duflot, Noël Mamère, Philippe Noguès, Jean-Louis Roumégas et Eva Sas.

Du rab sur le Lab

PlusPlus