5.000 amendements déposés à l’Assemblée nationale : la loi Travail is the new Mariage pour tous

Publié à 10h44, le 02 mai 2016 , Modifié à 12h52, le 02 mai 2016

5.000 amendements déposés à l’Assemblée nationale : la loi Travail is the new Mariage pour tous
L'hémicycle de l'Assemblée. © AFP

Y aura-t-il de l’obstruction parlementaire ? La loi Travail sera-t-elle définitivement adoptée d’ici la fin de la législature ? Sans préjuger, on peut d’ores et déjà affirmer que les débats sur la décriée réforme du code du travail vont être longs. Très longs. Trop longs ? Une guérilla parlementaire s’apprête ainsi à débuter ce 3 mai à la chambre basse, ce qui n’est pas sans rappeler les longues et parfois houleuses nuits de débats sur le Mariage pour tous.

Car, comme le rapportent Le Parisien et Le Figaro, ce sont près de 5.000 amendements qui ont été déposés à l’Assemblée nationale pour faire évoluer le texte vers une nouvelle version alors que le gouvernement a déjà dû revoir sa copie et reporter le début des hostilités. Presque autant que pour la loi Taubira ouvrant le mariage aux couples homosexuels donc. Un texte qui avait mobilisé l’Assemblée nationale pendant près de 110 heures en 2012/2013.

Et qui sont les champions du dépôt d’amendements (au point que le logiciel de l’Assemblée a planté et forcé l’institution à repousser la date limite de dépôt) ? En tête du classement figurent les députés du Front de gauche, très remontés contre la loi El Khomri dont ils veulent purement et simplement le retrait, qui ont signé la bagatelle de 2412 amendements. "Pour simplement 16 députés", souligne malicieusement Le Parisien.

Mais les socialistes, alors que 40 voix pourraient manquer pour adopter le texte, selon le rapporteur PS Christophe Sirugue, n’ont pas eu la main légère non plus avec plus de 1.000 amendements déposés à leur actif, dont plus de 400 des députés étiquetés "frondeurs". Ce qui promet quelques batailles dans l'hémicycle. Suivent ensuite Les Républicains avec 673 amendements.

Du rab sur le Lab

PlusPlus