6 conseils à Jean Lassalle pour financer sa campagne présidentielle

Publié à 12h55, le 23 mars 2016 , Modifié à 13h44, le 23 mars 2016

6 conseils à Jean Lassalle pour financer sa campagne présidentielle
Jean Lassalle. © PATRICK KOVARIK / AFP

Jean Lassalle est candidat à la présidentielle. Sans passer par la case primaire, cet exercice pour "candidats stagiaires". Mais une campagne élyséenne, ça coûte bonbon. Et comme il le dit lui-même ce mercredi 23 mars au Talk du Figaro, le député ex-Modem ne sait pas comment il va trouver les fonds nécessaires à ses ambitions.

Au Lab, on a donc décidé d’aider le député qui marche, et qui chante aussi, à trouver des moyens pour financer sa campagne.

>> Vendre des t-shirts (comme Bernie Sanders)

Comme le candidat à la primaire démocrate aux Etats-Unis Bernie Sanders, Jean Lassalle peut lancer sur internet un "Jean Lassalle store" pour vendre des t-shirts à son effigie floqués du slogan "Lassalle 2017" ou "Lassalle pour président". Des slogans épurés laissant simplement voir sa touche personnelle, à savoir, son béret pyrénéen.

>> Sortir un "Guide Lassalle de la France à pieds"

Jean Lassalle a sillonné la France à pieds pendant près de huit mois, parcourant plus de 5.000 kilomètres sur les routes de l’hexagone à la rencontre des Français. Idéal pour dénicher les bons plans, que ce soit en termes de visites touristiques, d’auberges ou de petits restos bon marché et de rencontre des populations locales. Quoi de mieux pour renflouer les caisses du candidat que de sortir son propre guide du routard du député qui marche ?

>> Dormir chez l’habitant (comme Hervé Mariton)

Avoir des difficultés à joindre les deux bouts pour faire campagne, Hervé Mariton connaît. Celui qui a été candidat à la présidence de l’UMP face à Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire avait trouvé la technique pour mener une campagne low-cost. Des tips que peut reprendre à son compte le Béarnais, comme dormir chez l’habitant pour économiser des nuits d’hôtel. Et vu qu’il a parcouru la France en long et en large, il doit avoir quelques contacts.

>> Sortir un CD de ses meilleurs tubes

Le député qui marche était aussi réputé pour être "le député qui chante". En 2003, il avait testé l’acoustique de l’hémicycle de l’Assemblée nationale en chantant une mélodie béarnaise pour interpeller le ministre de l’Intérieur d’alors, Nicolas Sarkozy. Lui qui est élu d’une circonscription basquo-béarnaise pourrait ainsi, de sa voix rauque et grave, reprendre les meilleures chansons locales.

>> Ecrire un livre sur François Bayrou

Lui, le fidèle parmi les fidèles du président du Modem, qu’il a fini par lâcher, connaît François Bayrou mieux que quiconque. Il pourrait ainsi raconter dans un livre les dessous de leur relation. Allez, on lui propose un titre : "Merci pour ce Modem".

>> Faire un calendrier "Les Dieux de l’hémicycle"

Poser nu. Faire un calendrier. La méthode a été usée jusqu’à la corde par tous ceux en manque de liquidités (voir ici, ici ou ). Aidé de quelques collègues parlementaires, Jean Lassalle pourrait reprendre à sa sauce le calendrier des dieux du stade avec ses petits camarades de l’Assemblée. *Buzz* assuré.

Du rab sur le Lab

PlusPlus