Ecotaxe : pour Nathalie Kosciusko-Morizet, les idées de Ségolène Royal sont charmantes mais irréalisables

Publié à 08h42, le 16 avril 2014 , Modifié à 08h55, le 16 avril 2014

Ecotaxe : pour Nathalie Kosciusko-Morizet, les idées de Ségolène Royal sont charmantes mais irréalisables
NKM et Ségolène Royal. © montage via Maxppp

T'ES BIEN GENTILLE MAIS ... - Sur le fond, Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre de l'Ecologie, est tout à fait d'accord avec Ségolène Royal, nouvelle ministre en charge de ce portefeuille : beaucoup de camions étrangers ne payent pas lorsqu'ils traversent la France et la réflexion en cours sur l'écotaxe doit y remédier. Mais NKM assure que les solutions prônées par la ministre sont, certes charmantes, mais irréalisables.

Invitée de RTL ce 16 avril, celle qui a initié en 2009 la mise en place de l'écotaxe visant les poids lourds, dans le cadre du Grenelle de l'Environnement, commence par tenir un discours semblable à celui de Ségolène Royal :

"

Faire payer les camions étrangers, c’est une bonne idée (...). Aujourd'hui les camions étrangers ne payent rien quand ils traversent la France. Ils ont de très très gros réservoirs, ils font le plein avant et le plein après.

"

Une démonstration identique avait été faite la veille sur BFMTV par la ministre de l’Écologie, qui souhaite abandonner l'écotaxe pour cibler ces camions étrangers, les obliger à prendre et à payer l'autoroute ou instaurer une vignette payante aux frontières.

Mais l'entente entre l'ex et la nouvelle ministre s'arrête là. Pour NKM, le seul moyen de mettre en place cette taxation des camions étrangers est d'appliquer la même règle à l'ensemble des poids lourds, français compris : "c'était l'objectif de l'écotaxe".

Et de donner une leçon de droit international à Ségolène Royal :

"

Vous avez aussi des règles européennes, on ne peut pas faire payer différemment pour le même service ou le même usage de la route. C'est là qu'on tombe sur la réalité. Oui sur le principe ça a l'air d'être une bonne idée : on ne va faire payer que les étrangers comme ça on n'aura pas de problème ! Vous avez des règles européennes et donc vous ne pouvez pas faire n'importe quoi en la matière. (...) Je reste persuadée que l'écotaxe est une bonne formule.

"

NKM conclut sur un définitif :

"

Elle se rendra vite compte de la complexité technique et juridique du problème.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus