Entre déjeuner avec Jean-Marc Ayrault et voyager avec Manuel Valls, Martine Aubry choisit le déjeuner

Publié à 19h14, le 10 février 2015 , Modifié à 19h16, le 10 février 2015

Entre déjeuner avec Jean-Marc Ayrault et voyager avec Manuel Valls, Martine Aubry choisit le déjeuner
Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry © PIERRE ANDRIEU / AFP

MON CŒUR EST PRIS – Tout était prêt. Martine Aubry devait se rendre en Chine à la fin du mois de janvier pour accompagner Manuel Valls, en visite officielle dans la seconde puissance économique mondiale. Mais, selon l’Express, la maire de Lille a préféré annuler son déplacement avec le Premier ministre qui réalisait là son plus long déplacement à l’étranger depuis son arrivée à Matignon. Prétexte ? Le voyage ne faisait pas d’escale à Wuhan où l’ex-première secrétaire du PS suit un projet de développement durable. En fait, selon des propos privés rapportés par l’hebdomadaire, l’élue socialiste était plus que réticente à l’idée de voyager en compagnie du chef du gouvernement. Elle aurait déclaré :

"

Je n’allais pas suivre Valls pendant trois jours pour voir des dirigeants que j’ai déjà tous vus.

"

Si elle n’a pas pu être ainsi témoin du "calme et de la fermeté" de Manuel Valls devant les investisseurs chinois –dixit Jean-Pierre Raffarin-  ni des premiers mots en mandarin du chef du gouvernement, Martine Aubry n’est pas restée inactive. Toujours selon l'Express, quelques jours à peine après avoir éconduit Manuel Valls, la maire de Lille est allée déjeuner avec… Jean-Marc Ayrault. Parmi les nombreux sujets abordés lors du repas: le congrès du Parti Socialiste prévu pour début juin. Martine Aubry y a déjà déposé sa contribution.

Du rab sur le Lab

PlusPlus