Jean-Christophe Cambadélis, Cécile Duflot et Jérôme Guedj s'affrontent en latin

Publié à 14h48, le 28 août 2014 , Modifié à 19h39, le 17 octobre 2014

Jean-Christophe Cambadélis, Cécile Duflot et Jérôme Guedj s'affrontent en latin
Jérôme Guedj, Cécile Duflot et Jean-Christophe Cambadélis © Reuters / MaxPPP // Montage Le Lab

YO MAMA - Dans son interview au Monde, Jean-Christophe Cambadélis ne fait pas que mettre en garde certains au gouvernement contre les "tentations" trop "social-libérales". Il profite également de cet espace d'expression pour s'adresser à Cécile Duflot... en latin :

"

Puisque Cécile Duflot aime les formules latines, en voici une : Adhuc tua messis in herba est, "la moisson ne fait encore que poindre".

"

Auto-traduction du premier secrétaire du PS, qui fait fait référence au livre très polémique de l'ex-ministre du Logement : "On ne construit pas un avenir sur l'amertume. Cécile Duflot le sait. Les écologistes ont besoin du PS et vice versa, personne ne gagnera dans son coin. Les écologistes doivent continuer à travailler leur culture politique de gouvernement".

L'amour de Cécile Duflot pour les langues mortes s'était fait jour le 17 août. Ce jour-là, Manuel Valls affirmait, dans le JDD, qu'il était "hors de question" de changer de politique. L'écolo y avait réagi par une citation sans traduction, cette fois, mais accompagnée d'un lien vers un article de Libération sur cette fermeté du chef du gouvernement.

Le Parisien fournit alors les sous-titres : "Tout le monde peut se tromper, mais seulement le fou persiste dans l'erreur."

L'ex-député PS frondeur Jérôme Guedj s'est immédiatement invité dans l'échange en latin pour répondre au patron du PS, ce jeudi 28 août :

Le hashtag #GaffiotStyle fait *évidemment* référence au dictionnaire français-latin du même nom, bien connu des latinistes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus