Jean-Vincent Placé estime être plus influent à son poste qu'au gouvernement

Publié à 19h17, le 27 février 2014 , Modifié à 19h19, le 27 février 2014

Jean-Vincent Placé estime être plus influent à son poste qu'au gouvernement
Maxppp.

"Dans un gouvernement, il y a huit ou dix ministres qui sont qui influents, et Cécile Duflot en fait partie." La flatterie de Jean-Vincent Placé à la ministre du Logement n'en est pas une pour l'autre ministre écologiste du gouvernement, Pascal Canfin. Interrogé sur iTélé ce 27 février, le patron des sénateurs écologistes a relativisé le poids de certains ministres au sein du gouvernement, et a surtout exclu toute candidature pour une place de ministre.

Pour quelle raison Jean-Vincent Placé ne souhaite-t-il pas être ministre ? Parce qu'il estime être plus influent à sa place de patron des sénateurs écologistes. Voilà ce qu'il déclare sur la chaîne d'info :

"

Cécile Duflot fait déjà un bon boulot, l'équilibre du gouvernement est ce qu'il est. Là où je suis, je suis en réalité très content.

J'ai l'impression de pouvoir peser peut-être même davantage aujourd'hui à ma place de président du groupe écologiste au Sénat avec un petit peu d'accès aux médias [...] et j'ai l'impression que dans un gouvernement il y a plutôt 8/10 personnes qui sont influentes et je me réjouis que Cécile Duflot en fasse partie.

Et après il faut que chacun puisse être à une place où il est efficace.

"

Jean-Vincent Placé reconnaît par la suite que cette position peut être interprétée comme un manque de modestie de sa part :

"

J'ai un peu la prétention voire l'immodestie de penser que je suis un peu efficace. Quand je vois les dossiers qui arrivent sur la biodiversité, la transition énergétique, le budget qui se prépare... J'ai beaucoup de combats dans l'année à mener à la place qui est la mienne.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus