L'agence de vacances en ligne Lastminute profite de l'affaire Bygmalion pour proposer ses services à Jean-François Copé

Publié à 21h56, le 27 mai 2014 , Modifié à 22h41, le 27 mai 2014

L'agence de vacances en ligne Lastminute profite de l'affaire Bygmalion pour proposer ses services à Jean-François Copé

VOYAGE VOYAGE - L’annonce de la démission de Jean-François Copé de la présidence de l’UMP a provoqué son lot de réactions [Pour revivre le film de la journée qui a vu Copé quitter la tête de son parti, c’est ici].

Certains voient dans ce départ annoncé une formidable opportunité de communiquer. C’est le cas de Lastminute.fr, agence de voyage en ligne spécialisée, comme son nom l’indique, dans les vacances de dernière minute. Voici le message qu’elle a posté mardi 27 mai :  

Bonjour Jean-François Copé, si vous avez besoin de vacances en dernière minute, on n'est pas cher (et on vous envoie une vraie facture!) #CopeGate

Une référence évidente à l’affaire Bygmalion qui secoue actuellement l’UMP et qui a conduit Jean-François Copé à démissionner de la présidence du parti. Lundi 26 mai, sur BFM TV, le directeur de cabinet de Jean-François Copé, Jérôme Lavrilleux a reconnu des "dérapages" financiers lors de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

Mardi soir sur TF1, Jean-François Copé s’est défendu, accusant des "collaborateurs" qui ont "abusé de [sa] confiance, quel que soit le mobile". Il a également précisé qu’avec sa démission, c’est "une page qui se tourne" :

Il est évident que je ferai désormais de la politique autrement

Du rab sur le Lab

PlusPlus