Manuel Valls "choqué" par la une de l'Express baptisant Ségolène Royal "l'emmerdeuse"

Publié à 09h34, le 02 juillet 2014 , Modifié à 09h35, le 02 juillet 2014

Manuel Valls "choqué" par la une de l'Express baptisant Ségolène Royal "l'emmerdeuse"
Montage Le Lab

Par tous les moyens, faire preuve de solidarité gouvernementale. Manuel Valls a facilement saisi la perche de Jean-Jacques Bourdin, ce 2 juillet sur BFM TV, lorsque son intervieweur lui demande si la une de l'Express qualifiant Ségolène Royal d'emmerdeuse est choquante. Le Premier ministre ne se fait pas prier et répond par l'affirmative :


Je l'ai vue cette une. Oui, ça me choque. Je ne suis pas sûr qu'on retrouverait cette même une à l'égard d'un homme. D'un responsable public. C'est dégradant.



C'est dégradant pour notre vie politique, et je veux dire combien j'apprécie la présence de Ségolène Royal à mes côtés. 


Visiblement, l'Express avait anticipé ces critiques. "L'emmerdeuse" est un compliment dans la plume du magazine, comme l'assure Christophe Barbier, le directeur de l'hebdomadaire, dans un de ses (légendaires) éditos vidéo :


Du rab sur le Lab

PlusPlus