Quand François Bayrou et Manuel Valls s'avouaient leur respect réciproque

Publié à 20h46, le 06 novembre 2014 , Modifié à 22h00, le 06 novembre 2014

Quand François Bayrou et Manuel Valls s'avouaient leur respect réciproque
Manuel Valls et François Bayrou © Capture d'écran France 2

Ce jeudi, Manuel Valls et François Bayrou se sont rencontrés à Pau. Un rendez-vous qui n'était pas une obligation protocolaire pour le Premier ministre qui s'exprimait dans le Béarn au congrès des Départements de France. Pas obligatoire non plus, la prise de parole des deux hommes à l'issue de l'entretien. Pas innocent sans doute ce rendez-vous deux semaines seulement après que  Manuel Valls a affiché sa volonté d’un rapprochement avec le centre. Manuel Valls regrettant que le PS n'ait pas tendu la main à François Bayrou en 2012. Même tonalité pour sa phrase de conclusion devant le maire de Pau. 

"

Je ne doute pas que vous et moi, nous continuerons notre dialogue républicain pour la France.

"

François Bayrou déclarant pour sa part : "C'est absolument clair, désormais aucun parti ne pourra gouverner seul, ils sont tous minoritaires voire ultra minoritaires."

Ce n'est pas la première fois que les deux hommes se voient. En juin dernier, c'est François Bayrou qui avait sollicité un entretien à Matignon. Thème de la rencontre : la réforme territoriale. A l'issue de cet entretien là, le maire de Pau déclarait :

"

On est pas très loin, du point de vue des grandes options, (Manuel) Valls et moi.

"

Les deux hommes avaient déjà affiché leur respect réciproque lors d'une émission télévisée avant le premier tour de la présidentielle en 2012. Une déclaration avant même le début de ce débat dans l'émission Des paroles et des actes du 8 mars 2012.

Manuel Valls : "Je suis heureux de débattre  avec vous, j'ai de l'estime et du respect pour vous."

François Bayrou " (Votre programme) raconte des histoires aux Frnçais ! Histoires que vous avez vous-même personnellement dénoncées à 10 reprises ... Je veux dire aussi que j'ai de l'estime pour vous et débattre entre gens qui s'estiment c'est pas mal, ce n'est pas la 1ère fois qu'on se le dit - en privé et en public. Vous avez eu dans les primaires du courage. Il y a un certain nombre de  mes amis qui ont voté pour vous aux primaires du PS."

François Bayrou, pointant alors les contradictions entre Manuel Valls candidat à la primaire et Manuel Valls soutien de François Hollande : "Aujourd'hui, vous êtes par votre fonction, votre conversion, vous êtes devenu le contraire de ce que vous étiez."

Mais dans la conclusion de ce débat, le candidat Modem tendait la main.

"

Dans le rassemblement que nous devons faire pour sortir le pays de la situation (...) dégradée dans laquelle il se trouve, en effet dans l'idée qui est la mienne quelqu'un comme Manuel Valls a toute sa place ! 

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus