C'était le spectacle des questions au gouvernement du 7 mai

Publié à 14h54, le 07 mai 2014 , Modifié à 16h09, le 07 mai 2014

C'était le spectacle des questions au gouvernement du 7 mai
Michel Sapin, Manuel Valls, Jean-Marie Le Guen et Laurent Fabius © MaxPPP

Nouvelle séance de questions au gouvernement ce mercredi 7 mai, au lendemain du retour à l’Assemblée nationale de plusieurs anciens ministres, dont Jean-Marc Ayrault. Le Lab vous propose, comme chaque semaine, ses morceaux choisis.

#SILENCE

Les questions au gouvernement ont à peine commencé que le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, est déjà obligé de rappeler à l’ordre les députés :

Il y a vraiment trop de bruit

Mardi 6 mai, il avait déjà demandé le silence à ses collègues, expliquant qu’il allait encore recevoir des lettres de la part de téléspectateurs mécontents. 



#MONSIEUR JEU DE MOTS

Question du député PS du Pas-de-Calais Michel Lefait sur la taxe sur les transactions financières.

Guy Delcourt, également élu PS du Pas-de-Calais, se moque gentiment de collègue :



#JOYEUX ANNIVERSAIRE MME BUFFET

Mardi 6 mai, on célébrait les deux ans de l'élection de François Hollande à l’Élysée. Mercredi 7 mai, on fête l’anniversaire de Marie-George Buffet. La députée du groupe Front de gauche pose une question. L’occasion pour Claude Bartolone, et Marilyse Lebranchu, de lui souhaiter un "joyeux anniversaire"



Thierry Solère, député UMP des Hauts-de-Seine, ironise:



#BRING BACK OUR GIRLS

Olivier Véran, député PS de l'Isère, profite des questions au gouvernement pour participer, comme d'autre élus, à la manifestation de soutien aux écolières qui ont été enlevées au Nigéria par Boko Haram. Il pose, dans l'hémicycle, avec une pancarte sur laquelle est écrit "Bring Back Our Girls" [Rendez-nous nos filles] : 



#LA BALANCE

François-Michel Lambert aime bien dénoncer ses petits collègues. Valérie Boyer, députée UMP des Bouches-du-Rhône doit poser une question à Manuel Valls. Elle se précipite sur le micro… oubliant qu’avant elle, l’UDI Franck Reynier doit s’exprimer. Une erreur qui n’a pas échappé à François-Michel Lambert, lui aussi député des Bouches-du-Rhône, mais pour le compte de EELV :

Quelques minutes après, Valérie Boyer pose bien sa question. 



#SPOT WIFI

Les questions au gouvernement, ce mercredi 7 mai, ne passionnent pas vraiment Gilbert Collard. Au début de la séance, le député du Gard semble comme hypnotisé par sa tablette : 



Trois quart d’heure plus tard, Gilbert Collard n’a bougé :



Du rab sur le Lab

PlusPlus