Yannick Noah remercie ironiquement Marine Le Pen de lui avoir fait de la com’

Publié à 16h07, le 13 mars 2014 , Modifié à 17h17, le 13 mars 2014

Yannick Noah remercie ironiquement Marine Le Pen de lui avoir fait de la com’
Yannick Noah. © Maxppp.

PROMO - La "colère" de Yannick Noah s’est transformée en ironie. Invité, ce jeudi 13 mars sur RTL, à réagir aux critiques acerbes de Marine Le Pen sur son titre anti-Front national "Ma colère", le chanteur et ancien vainqueur de Roland-Garros s’est dit "très fier" et "très content" de "voir ces réactions de haine".

Pour l’ancien tennisman, engagé à gauche, le fait que la présidente du FN s’en prenne à sa chanson lui a fait une bonne promo :

"Evidemment qu’elle n’aime pas ma chanson. De toute façon, dès que j’ouvre la bouche, elle a quelque chose à dire", lance-t-il avant d’ajouter :

Elle m’a fait ma com’, ça suffit. C'est très bien ! Ce qui m'aurait surtout gêné c'est que j'entende dire qu'elle a aimé la chanson, ça m'aurait vraiment déstabilisé.

Numéro 2 du FN, Florian Philippot avait aussi, en réponse à "Ma colère", ironisé sur le coup de pub que Yannick Noah faisait à son parti avec ce genre de paroles.

"Je n’aime pas le Front national", insiste encore sur RTL Yannick Noah alors que la candidate FN à l’élection présidentielle de 2012 avait jugé de son côté "indigente" sa chanson, ajoutant que "les paroles sont assez mauvaises".

Marine Le Pen ajoutait ensuite :

Je ne suis pas sûre que ça fasse beaucoup de ventes.

"C'est quoi la prochaine étape ? La sortie d'un album 'Boule et Bill s'engagent contre les extrêmes' ? Ou je ne sais pas, 'Bécassine fait de l'anti-fascisme' ? Tout ça ne m'apparaît pas sérieux", avait encore déclaré la patronne du FN, s’attirant là les foudres de l’éditeur de Boule et Bill.

Du rab sur le Lab

PlusPlus