A Amiens, Emmanuel Macron lance son mouvement politique ni à droite ni à gauche : "En marche"

Publié à 20h16, le 06 avril 2016 , Modifié à 22h13, le 06 avril 2016

A Amiens, Emmanuel Macron lance son mouvement politique ni à droite ni à gauche : "En marche"
© DR

C'est à Amiens qu’Emmanuel Macron a choisi de lancer "En marche !", son mouvement politique ni à droite, ni à gauche. Le ministre de l’Economie se rendait ce mercredi 6 avril dans sa ville natale pour une rencontre citoyenne, fermée aux journalistes mais accessible sur Dailymotion.

Emmanuel Macron a attendu la toute fin de la rencontre et de la séance de questions/réponses avec le public pour sortir du bois :

"

J’ai mis du temps, et j’ai décidé qu’on allait créer un mouvement politique nouveau, qui sera pas à droite, qui sera pas à gauche. On essayera toujours de le mettre dans une case. Moi, je suis dans un gouvernement de gauche, mais je veux aussi travailler avec des gens qui sont à droite et je pense qu’on peut refonder par le bas de manière sincère et authentique.

"

"Je ne sais pas si ça va réussir", a avoué Emmanuel Macron, ajoutant qu'il fallait "avoir l'ambition apaisée".

Mais le ministre table sur une dynamique d'ouverture, puisque un membre d'un autre "parti républicain" pourra adhérer au mouvement En Marche. "Je pense que les clivages sont devenus obsolètes", a-t-il expliqué, soulignant que la droite était "divisée avec la primaire", tout comme la gauche, "y compris cette majorité aujourd'hui au pouvoir".

Un clip de campagne invitant les Français à se mettre "en marche" face aux blocages politiques avait même été préparé.


EM (comme En marche, mais aussi comme Emmanuel Macron, tiens) est d'ores et déjà présent sur les réseaux sociaux à travers une page Facebook, un compte Twitter et un compte Instagram. Un premier message a été posté après cette annonce :

Contacté par le Lab, Pascal Terrasse a expliqué que François Hollande avait été prévenu de cette annonce dimanche 3 avril. Le député PS a souligné avec humour :

"

Le gouvernement est à présent composé du PS, du PRG, des écologistes, et de En Marche... Le Premier ministre élargit son assise !

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus