Agression de Kim Kardashian : NKM en profite pour attaquer indirectement Anne Hidalgo

Publié à 08h40, le 03 octobre 2016 , Modifié à 12h45, le 03 octobre 2016

Agression de Kim Kardashian : NKM en profite pour attaquer indirectement Anne Hidalgo
Nathalie Kosciusko-Morizet © AFP

C'est l'information de ce lundi 3 octobre : la star de la télé-réalité américaine Kim Kardashian a été braquée à Paris pour un montant estimé, selon RTL, à 10 millions d'euros. Invitée d'Europe 1, Nathalie Kosciusko-Morizet dénonce cette agression qui est, selon elle, un drame pour la victime mais aussi pour l'image de Paris. Celle qui ambitionna longtemps de succéder à Bertrand Delanoë à l'Hôtel de Ville voit dans ce fait divers l'occasion de pointer du doigt les problèmes d'insécurité dans la capitale.

Elle dit :

"

On pense à elle parce que manifestement, ce qui lui est arrivé est violent et traumatisant. Et puis on pense aussi à l'image de Paris, là, quand même. On a ce matin, sur toutes les chaînes du monde probablement, et au moins aux États-Unis c'est sûr, et en boucle toute la journée, l'information qui est en train de tourner. Vous vous rendez compte de la contre-pub que ça représente ? Il y a une urgence générale sur la sécurité à Paris.

 

"

Et NKM de pointer certaines responsabilités, et notamment celle de l'actuelle maire de Paris, Anne Hidalgo. "Du côté du pouvoir, on n'est pas assez réactif, et du côté de la municipalité. Je vous donne juste un exemple : au groupe Les Républicains au Conseil de Paris, on avait demandé à avoir un débat sur la sécurité face aux nouveaux risques qui sont en train d'émerger. Ce débat a été refusé. Qu'on puisse au moins parler. On voulait parler des moyens que développe la ville pour la sécurité de ses habitants", lance la candidate à la primaire de la droite. Elle ajoute :

"

On peut faire toute la publicité qu'on veut, pour très cher sur 'I love Paris', l'image de Paris, 'Venez à Paris', le tourisme… Là, toutes ces pubs-là, elles viennent d'être annulées brutalement par l'affaire Kim Kardashian qui va tourner en boucle sur tous les médias.

 

"

NKM refuse en revanche de dire qu'elle se sert de cette affaire pour taper sur Anne Hidalgo – même si elle ne la cite pas -, rétorquant que cela fait plusieurs semaines, voire plusieurs mois, que le groupe LR au Conseil de Paris  demande "une montée en gamme sur les moyens affectés à la sécurité des Parisiens". Mais il serait tout de même dommage de se priver d'un petit taquet matinal à sa meilleure ennemie. 

Anne Hidalgo a réagi lundi, en fin de matinée. Dans un communiqué, la maire de Paris "condamne" l'agression dont a été victime Kim Kardashian. Elle en profite également pour préciser que : 

1) cette agression a eu lieu dans un lieu privé

2) les rues de Paris "sont aujourd'hui protégées à la hauteur des besoins".

Et Anne Hidalgo de répondre, sans la nommer, à Nathalie Kosciusko-Morizet, invitant les responsables politiques à "faire preuve de responsabilité". "Dans un contexte touristique compliqué, alors que la relance de la fréquentation doit être la priorité de tous, utiliser ce faits divers à des fins de polémique reviendrait à porter directement atteinte au secteur du tourisme et aux 500.000 emplois qu'il représente en Île-de-France", écrit-elle. 

 

[EDIT 12h45] Ajout réaction Anne Hidalgo

Du rab sur le Lab

PlusPlus