Après 5 jours de polémique, Agnès Buzyn dément avoir "envisagé" ou "évoqué" l'interdiction de la cigarette dans les films français

Publié à 11h57, le 21 novembre 2017 , Modifié à 12h15, le 21 novembre 2017

Après 5 jours de polémique, Agnès Buzyn dément avoir "envisagé" ou "évoqué" l'interdiction de la cigarette dans les films français
La ministre de la Santé Agnès Buzyn © AFP

LE TABAC, C'EST TABOU (OU PAS ?) - Depuis jeudi 16 novembre, la polémique fait rage : le gouvernement va-t-il interdire la mise en scène de la cigarette dans les films français, au nom de sa politique de lutte contre le tabagisme, à destination notamment des jeunes ? Des propos offensifs de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, tenus au Sénat, laissaient clairement entendre une volonté de cet ordre. Mais l'intéressée dément, cinq jours plus tard et sur Twitter, avoir envisagé cette solution pour le moins radicale (et problématique vis-à-vis de la liberté de création artistique).

La ministre de la Santé écrit en effet, mardi 21 novembre, n'avoir "jamais envisagé ni évoqué l'interdiction de la cigarette au cinéma ni dans aucune autre oeuvre artistique" :

Agnès Buzyn argumente également que "la sénatrice à laquelle je répondais jeudi dernier ne le proposait pas non plus", ajoutant : "Cette polémique n'a donc pas lieu d'être." Certes, ni la ministre ni la sénatrice socialiste n'avait alors prononcé le mot "interdiction". Mais l'échange entre Agnès Buzyn et Nadine Grelet-Certenais, repéré par Public Sénat, était tout de même lourd de sens. Jugez plutôt :

- Nadine Grelet-Certenais : Je crois qu'il faut aller également au-delà du porte-monnaie et repenser la problématique générale de la consommation en s'intéressant notamment aux incitations culturelles à fumer. Je pense par exemple au cinéma, qui valorise la pratique. [...] Cela participe peu ou prou à banaliser l'usage, si ce n'est à le promouvoir auprès des enfants et des adolescents, qui sont les premiers consommateurs de séries et de films, sur internet notamment. Des solutions doivent être envisagées pour mener une véritable politique de prévention, prenant en compte cette sorte de publicité détournée pour la consommation de tabac.



- Agnès Buzyn : Je rejoins totalement ce qu’a dit madame la sénatrice sur le cinéma français. Je veux qu’on ait une action ferme là-dessus. Je ne comprends pas, aujourd'hui, l’importance de la cigarette dans le cinéma français. Il se trouve que j’en ai parlé au conseil des ministres ce matin à madame Françoise Nyssen (ministre de la Culture, ndlr) pour l’alerter. Et donc il y aura des mesures en ce sens, mais ça ne sont pas les seules évidemment.

#



Ce mardi, la ministre affirme également que les réalisateurs subissent "des incitations à montrer la cigarette à l'écran" et se propose de lutter contre :

#



À LIRE SUR LE LAB :

Le socialiste David Assouline fustige l'idée d'interdire la cigarette dans les films français

Du rab sur le Lab

PlusPlus