Après François Bayrou, Emmanuel Macron drague Jean-Louis Borloo

Publié à 12h49, le 25 février 2017 , Modifié à 09h39, le 27 février 2017

Après François Bayrou, Emmanuel Macron drague Jean-Louis Borloo
Emmanuel Macron et Jean-Louis Borloo. © Montage le Lab via AFP.

BRÈVE DE CAMPAGNE – Après un petit coup de mou dans sa campagne – polémiques sur la Manif pour tous et sur la colonisation -, Emmanuel Macron a sa marche en avant consistant à rameuter dans son giron des personnalités de droite comme de gauche. Après l’écologiste et ancien candidat à la primaire du PS François de Rugy, le candidat d’En Marche a noué une alliance avec le centriste François Bayrou.

Mais une autre figure centriste attise les appétits, celle de Jean-Louis Borloo. Empêtré dans les affaires et en déclin dans les sondages, François Fillon aimerait recevoir le soutien de l’ancien patron de l’UDI. Mais pour l’heure, c’est Emmanuel Macron qui tente de draguer Jean-Louis Borloo. Selon différents médias, les deux hommes devaient d’ailleurs se voir dimanche 26 février, rapporte l’AFP ce samedi. Contacté par Europe 1, Jean-Louis Borloo fait savoir que ces affirmations sont fausses et qu'ils ne dîneront pas ensemble.

Si l'ancien maire de Valenciennes (Nord) est aujourd'hui officiellement retiré de la vie politique française, il n'en demeurerait pas moins une prise de choix pour un candidat à la présidentielle. Selon une source proche d'Emmanuel Macron, le candidat de la droite, François Fillon, avait dépêché une proche auprès de Jean-Louis Borloo pour tenter de bloquer sa rencontre avec l'ancien ministre de l'Economie.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Jean-Louis Borloo donne raison à son successeur UDI d’aller voir Emmanuel Macron en meeting à Lille

[Edit 13h50] Ajout du démenti de Jean-Louis Borloo

Du rab sur le Lab

PlusPlus