Après Jean-Vincent Placé et François de Rugy, Barbara Pompili quitte à son tour Europe Ecologie – Les Verts

Publié à 07h27, le 30 septembre 2015 , Modifié à 11h20, le 30 octobre 2015

Après Jean-Vincent Placé et François de Rugy, Barbara Pompili quitte à son tour Europe Ecologie – Les Verts

Et ça continue encore et encore. C’est que le début ? Toujours est-il que les ténors d’EELV quittent tour à tour le navire écolo. Après Jean-Vincent Placé, président du groupe écolo au Sénat, et François de Rugy, coprésident du groupe écolo à l’Assemblée nationale, entre autres, c’est au tour de Barbara Pompili d’annoncer son départ.

Dans une interview au Monde publiée ce mercredi 30 septembre au petit matin, la coprésidente des députés écolos annonce avoir "décidé de reprendre (sa) liberté" pour "pouvoir faire ce qui est juste" et se "consacrer à l’essentiel". Elle dit :

"

J’ai très mal vécu le choix qui a été fait par 274 militants de ma région d’une stratégie de division de la gauche. Cette stratégie risque de nous orienter vers une victoire du Front national. Elle a été validée au niveau national par mon parti : j’en tire les conséquences. Je quitte EELV et je me mets en retrait des partis politiques.

"

Pour autant, la députée désormais ex-EELV ne va pas (encore ?) rejoindre la nouvelle formation lancée par Rugy et Placé, Ecologistes !. "Ce que François, Jean-Vincent et d’autres contribuent à construire va amener à une refondation de l’écologie politique et je regarde ça avec sympathie. Mais ce n’est pas ma priorité", assure-t-elle, soulignant que sa priorité est d’empêcher Marine Le Pen de l’emporter lors des régionales dans la grande région Nord.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

François de Rugy et Barbara Pompili proposent une répartition des QAG entre les EELV pro et anti-gouvernement 

EELV ne veut plus de François de Rugy et de Jean-Vincent Placé à la tête des groupes parlementaires écolos 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus