Après Patrick Kanner, Manuel Valls se prononce contre le retour de Karim Benzema en équipe de France

Publié à 10h48, le 15 mars 2016 , Modifié à 14h56, le 11 avril 2016

Après Patrick Kanner, Manuel Valls se prononce contre le retour de Karim Benzema en équipe de France
© FRANCK FIFE / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

A LA MAISON - Manuel Valls et Patrick Kanner ne sont pas sélectionneurs de l’équipe de France mais ils ont quand même décidé de se mêler de la composition des Bleus pour l’Euro 2016, qui se tiendra en France du 10 juin au 10 juillet. Invité de RMC mardi 15 mars, le Premier ministre a estimé que les "conditions ne sont pas réunies" pour que Karim Benzema, mis en examen pour "complicité de tentative de chantage" dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, rejoue avec les Bleus. Et il explique :

"

Je pense que les conditions aujourd'hui ne sont pas réunies pour que Karim Benzema vienne dans l'équipe de France. Il est toujours mis en examen. En même temps, c'est la décision de la Fédération française de football et du sélectionneur (…) Par rapport à la jeunesse, un grand sportif se doit d'être exemplaire.

"

Vendredi dernier, le contrôle judiciaire de Karim Benzema a été partiellement levé dans l’affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena. Le lendemain dans les colonnes du journal L’Equipe, Didier Deschamps s’était montré favorable à un retour de l’attaquant du Real Madrid. Lundi matin sur RTL, le ministre des Sports Patrick Kanner avait déjà montré son désaccord avec le sélectionneur des Bleus. Il avait expliqué :

"

Je pense que lorsqu'on signe la charte de déontologie pour être membre de l'équipe de France on doit la respecter, et je pense qu'aujourd'hui les conditions ne sont pas réunies en la matière pour Monsieur Benzema (…) Le sélectionneur veut s'attacher les services des meilleurs joueurs français, c'est sa position. Ma position est celle d'un ministre des Sports qui pense que l'exemplarité, la probité, la valeur humaine et judiciaire en l’occurrence des joueurs doit être prise en considération. Mais je ne suis pas le sélectionneur de l'équipe de France.

"

Manuel Valls et Patrick Kanner sont donc clairement contre un retour de Benzema chez les Bleus. On verra le 12 mai prochain si Didier Deschamps suit la position du gouvernement.

Du rab sur le Lab

PlusPlus