Arnaud Montebourg et Xavier Niel s'écharpent sur Twitter

Publié à 15h40, le 10 décembre 2013 , Modifié à 19h12, le 10 décembre 2013

Arnaud Montebourg et Xavier Niel s'écharpent sur Twitter
(Capture Twitter)

THE ROCKET IS ... - Vif échange entre le ministre du Redressement productif et l'une des plus grandes fortunes de France. Sur Twitter, ce mardi 10 décembre, Arnaud Montebourg et Xavier Niel se sont opposés sur l'influence de Free, et son groupe Illiad, sur l'emploi en France.

Avec un smiley, le chantre du made in France reproche à Free d'être responsable de destructions d'emplois du fait de sa stratégie low cost. En guise de réponse, le dirigeant du géant des télécoms renvoie Arnaud Montebourg à son bilan : 

L'histoire entre Arnaud Montebourg et Free ne date pas d'aujourd'hui. Alors qu'il n'était pas encore ministre en charge de l'industrie, le socialiste disait du bien de l'entreprise de Xavier. Il vantait alors les effets positifs de la politique tarifaire de Free sur le pouvoir d'achat des Français. 

Plus récemment, le 4 décembre, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin se sont interrogés dans un communiqué "sur la qualité de l'offre 4G" lancée par Free Mobile et "ses conséquences économiques en France."

Depuis qu'il est ministre, l'homme de la démondialisation reproche à Free d'avoir privilégié le consommateur plutôt que l'emploi. En juin, il s'en est aussi pris à l'Arcep, le gendarme des télécoms, à ce sujet : 

L'Arcep fait des choix politiques en lieu et place du politique. La droite libérale a totalement abandonné ses prérogatives. L'Arcep s'intéresse exclusivement à la concurrence sans limite. Or, que je sache, le secteur des télécommunications n'est pas mondialisé. Il utilise en outre le domaine public hertzien! Comment donc avons-nous trouvé le génie de mener la concurrence du marché à un tel point qu'il s'autodétruit.

Du rab sur le Lab

PlusPlus