Au Caire, la petite blague de François Hollande sur les mauvais sondages

Publié à 16h42, le 18 avril 2016 , Modifié à 16h46, le 18 avril 2016

Au Caire, la petite blague de François Hollande sur les mauvais sondages
© JACQUES DEMARTHON / AFP

Deux sondages publiés les 16 et 17 avril portent un coup de massue inédit à François Hollande : non seulement sa cote de popularité est au plus bas, avec 85 % d’opinions négatives, mais il est donné éliminé du second tour de la présidentielle dans tous les cas de figure.

Mais le président n’est pas du genre à se laisser abattre par les sondages. Celui que l’on surnommait "Monsieur 3 %" à quelques mois de la primaire de 2011, qu’il a fini par remporter, a pris la chose avec humour, comme le rapportent plusieurs journalistes présents sur place.

Interrogé sur ces mauvaises nouvelles lors de la visite du musée Copte du Caire, François Hollande a répondu :

"

Je ne répondrai pas dans ce lieu, mais vos prières sont les bienvenues.

"

 

Récemment, Monsieur petites blagues a écarté l’hypothèse d’un nouveau 21 avril en 2017 en lançant : "Je ne crois pas que Jospin et Chirac aient l’intention de se représenter."

Du rab sur le Lab

PlusPlus