"Barbarie", "effroi", "horreur" : les réactions politiques après l'attaque au camion sur un marché de Noël à Berlin

Publié à 22h33, le 19 décembre 2016 , Modifié à 22h49, le 19 décembre 2016

"Barbarie", "effroi", "horreur" : les réactions politiques après l'attaque au camion sur un marché de Noël à Berlin
© Montage photos via Le Lab

L’horreur en Allemagne. Ce lundi 19 septembre, dans la soirée, un camion a foncé dans la foule sur un marché de Noël à Berlin faisant à ce stade vers 22 heures 30 "au moins neuf morts" et une cinquantaine de blessés, a annoncé un porte-parole de la police berlinoise. Le chauffeur du camion qui a foncé sur la foule a été arrêté tandis qu’un passager du véhicule est décédé, a indiqué la police à l’AFP.

Plusieurs responsables politiques ont fait part de leur réaction sur Twitter. L’un des premiers à le faire a été le candidat PS à la primaire de la Belle alliance populaire (BAP), Benoît Hamon. Le député socialiste a fait part de son "effroi" devant la "terreur insoutenable qui a frappé Berlin" avant "d’adresser ses condoléances au peuple allemand".

 

L’ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls, lui aussi candidat à la primaire de la BAP, a dénoncé "un acte ignoble" et évoqué sa "solidarité avec le peuple allemand".

 

Un autre candidat à la primaire du PS et de ses alliés, Vincent Peillon, a exprimé "ses pensées et ses condoléances au peuple allemand touché par l’horreur et l’effroi". Pour le député européen, "c’est l’Europe qui est atteinte dans sa chair".

 

A droite, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a adressé son "soutien au peuple berlinois" qui est "frappé par la barbarie" et a fait le parallèle avec l’attentat de Nice commis sur la promenade des Anglais le 14 juillet dernier, alors qu’un terroriste avait foncé dans la foule avec un camion.

 

Le président LR de la Région PACA et ancien maire de Nice Christian Estrosi a lui aussi fait part de son "soutien au maire de Berlin et au peuple allemand" en mettant les hashtags "I Love Berlin" et "I love Nice".

 

Quant au candidat à la présidentielle LR François Fillon, il a exprimé "sa solidarité avec nos amis allemands frappés ce soir au cœur de Berlin" en adressant "ses pensées vers les victimes".

 

 

François Hollande a lui aussi fait part de sa réaction. Dans un communiqué, le président de la République a "exprimé sa solidarité et sa compassion à la Chancelière Merkel, au peuple allemand et aux familles (...) Les Français partagent le deuil des allemands face à cette tragédie qui frappe toute l'Europe".

 

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus