Hamon consterné par la volonté de Macron de supprimer des postes de fonctionnaires "comme Sarkozy ou Fillon"

Publié à 08h30, le 24 février 2017 , Modifié à 08h33, le 24 février 2017

Hamon consterné par la volonté de Macron de supprimer des postes de fonctionnaires "comme Sarkozy ou Fillon"
Benoît Hamon © Captures d'écran France 2

Benoît Hamon est en campagne et notamment contre Emmanuel Macron. C'était le cas avant que le candidat de En Marche ! ne présente son projet. Maintenant que l'ancien ministre de l'Économie dévoile certaines propositions, le candidat de la Belle alliance populaire ne va pas changer d'avis.

Invité de France 2 ce vendredi 24 février, Benoît Hamon se dit consterné par les propositions avancées par Emmanuel Macron dans Les Échos et notamment la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires. "Qui peut penser aujourd'hui que la solution, pour notre pays, c'est de faire exactement ce qu'on fait tous les pays qui sont en récession, c'est-à-dire réduire la dépense publique ?", attaque le socialiste avant de comparer l'ancien ministre du gouvernement Valls à… Nicolas Sarkozy et François Fillon.

Il dit :

"

Aujourd'hui, Emmanuel Macron nous propose quoi ? Quelle originalité, quelle audace ! De supprimer des postes de fonctionnaires comme Nicolas Sarkozy ou comme François Fillon. Si c'était cela l'audace et la modernité en politique, pardon de le dire mais on l'a connu il y a 20 ou 30 ans en Angleterre et en Allemagne. Je suis vraiment frappé du classicisme libéral des propositions d'Emmanuel Macron.

 

"

Et Benoît Hamon de répéter que, finalement, cela permet de mettre les choses au clair dans cette présidentielle avec, face à lui, une candidate d'extrême droite, un candidat de droite et un candidat du centre. On vous laisse établir qui est qui. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus