Benoît Hamon s'en prend à Marine Le Pen : "Daech, ça vous arrange, ça vous fait prospérer"

Publié à 23h01, le 04 avril 2017 , Modifié à 23h23, le 04 avril 2017

Benoît Hamon s'en prend à Marine Le Pen : "Daech, ça vous arrange, ça vous fait prospérer"
Marine Le Pen et Benoît Hamon © Captures d'écran CNEWS

Fut un moment où le débat présidentiel entre les 11 candidats à l'Élysée s'est intéressé au sujet du terrorisme. Et, à ce sujet, Marine Le Pen a été on ne peut plus claire. Pour elle, la France est gangrenée par les djihadistes. Pire : selon la présidente du Front national, le pays est devenu une zone de formation pour les terroristes. En plein débat, la cheffe frontiste balance :

Maintenant nous avons le fondamentalisme islamiste sur notre sol. La France est une université des djihadistes. Je le dis clairement : la France est une université des djihadistes.

 

Voilà qui choque profondément Benoît Hamon qui s'exclame très ostensiblement : "N'importe quoi. N'importe quoi." Et là, alors que Marine La Pen s'en prend à Jean- Luc Mélenchon qui, lui aussi, a fait part de sa désapprobation, le socialiste attaque sèchement :

Daech, ça vous arrange, madame Le Pen. Ça vous arrange, ça vous fait prospérer. Ça vous arrange. […] Ça vous arrange, comme ça vous pouvez continuer à faire numéro.

 

Une réplique pour le moins violente à laquelle Marine Le Pen décide de répliquer rappelant d'anciennes déclarations de Benoît Hamon. "Je sais que vous avez beaucoup de complaisance pour les fondamentalistes. On l'a vu lorsque des femmes sont interdites d'entrer dans des cafés, vous leur trouvez [aux fondamentalistes, NDLR] des excuses", lance la présidente du FN. En décembre 2016, après la diffusion d'un reportage de France 2 – depuis largement contredit par une contre-enquête du Bondy Blog – Benoît Hamon avait relativisé l'interdiction faite à des femmes, dans certains quartiers, de se rendre dans des cafés.

"Je reconnais une maladresse dans mon commentaire sur les cafés de Sevran, ce que je voulais dire, c’est que le sexisme n’est pas l’apanage des musulmans", a-t-il admis fin mars auprès de Famille chrétienne.

Ce mardi, Benoît Hamon répond en expliquant que Marine Le Pen et sa "nièce" Marion Maréchal-Le Pen ont manifesté avec "les pires intégristes". Il faut comprendre La Manif pour tous à laquelle ont bien pris part Marion Maréchal-Le Pen et d'autres cadres FN. Marine Le Pen, en revanche, n'a pas défilé contre le mariage pour tous. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus