Bruno Le Maire regrette d'avoir dit que son intelligence était "un obstacle"

Publié à 11h18, le 11 avril 2016 , Modifié à 11h18, le 11 avril 2016

Bruno Le Maire regrette d'avoir dit que son intelligence était "un obstacle"
Bruno Le Maire essayant de convaincre n'importe qui de voter pour lui © Geoffroy Van der Hasselt / AFP

Pas facile, dans le bain politique, d'avoir un potentiel intellectuel supérieur à la masse. Cela vous place immédiatement en situation difficile par rapport aux autres : on vous remarque tout de suite. Bruno Le Maire est bien placé pour le savoir, lui qui estimait, cité dans un dossier du Point fin février, que son "intelligence" est "un obstacle".

Mais parce qu'il est intelligent, Bruno Le Maire sait quand il dit quelque chose de pas vraiment malin. Invité de la Radio Télévision Suisse, dimanche 10 avril, le candidat à la primaire de la droite le concède : dire que son intelligence était "un obstacle" était "idiot". Il précise :

"

C'est vrai que j'ai dit ça mais c'est idiot. Mais il arrive que l'on dise des idioties en politique.

 

"

À voir ci-dessous en vidéo : 



L'élu Les Républicains explique par la suite le sens de sa formule. "Quand on aborde les problèmes de quelqu'un par le cœur, on les comprend beaucoup mieux que quand on les aborde par l'intelligence", résume Bruno Le Maire.

Fin février, sur BFMTV, le candidat à la primaire de la droite avait déjà rétropédalé, sans toutefois considérer que sa formule était idiote. "J'ai une formation intellectuelle. Et j'ai cru pendant très longtemps que parce qu'on comprenait un problème, on pouvait y apporter des solutions, et que l'intelligence permettait d'apporter des solutions", avait-il déclaré, reconnaissant "une erreur"

Du rab sur le Lab

PlusPlus