Bruno Le Maire soutient François Fillon pour, entre autre, sauver les investitures aux législatives de ses élus

Publié à 18h24, le 22 novembre 2016 , Modifié à 20h49, le 22 novembre 2016

Bruno Le Maire soutient François Fillon pour, entre autre, sauver les investitures aux législatives de ses élus
Bruno Le Maire © LIONEL BONAVENTURE / AFP

Lorsque Bruno Le Maire a annoncé, dès dimanche 20 novembre, qu'il votera François Fillon à la primaire de la droite, certains n'ont pas manqué de rappeler que le candidat avait assuré, le 2 octobre sur Europe 1, qu'il ne se rallierait à aucun autre prétendant au second tour.

Le renouveau serait-il un tout petit peu girouette ? Pas tout à fait, Bruno Le Maire ayant prévenu, avant même de finir cinquième homme de la primaire, qu'il se prononcerait bien pour l'un ou l'autre des finalistes au soir du premier tour. Le député de l'Eure a donc choisi François Fillon. Et cela n'est pas un hasard, le renouveau étant surtout prévoyant.

Car Bruno Le Maire soutient François Fillon pour une raison simple : il veut sauver les investitures de ses élus pour les prochaines élections législatives. Voici ce qu'il a déclaré à ses troupes, le soir du premier tour, comme le rapporte Le Canard Enchaîné de ce mercredi 23 novembre :

Nous avons des élus, 35 parlementaires. Il faut sauver leurs investitures ! C'est Fillon qui les leur donnera. Donc je soutiens Fillon. […] C'est moi le candidat, c'est moi qui décide.

 

Voilà qui est clair et qui explique pourquoi Bruno Le Maire a décidé de soutenir François Fillon. Comme quoi, parfois, les rapprochements se jouent à peu de choses.

Reste que ce soutien ne se traduira pas forcément dans les urnes. Selon Bruno Le Maire, les électeurs ayant voté pour lui se répartissent équitablement entre Juppé et Fillon, "à 50/50" a-t-il glissé dimanche soir. "Quel électorat ? On n'en a pas !" a ironisé un de ses proches, cité par Le Canard. Une remarque qui n'a pas du tout fait rire l'intéressé : le renouveau n'est pas rigolo. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus