Ce curieux SMS annonçant le retrait de Benoît Hamon au profit de Jean-Luc Mélenchon

Publié à 13h11, le 11 avril 2017 , Modifié à 16h16, le 11 avril 2017

Ce curieux SMS annonçant le retrait de Benoît Hamon au profit de Jean-Luc Mélenchon
Benoît Hamon © AFP

C'est un SMS qui aurait été envoyé par le codirecteur de campagne de Benoît Hamon à plusieurs députés "frondeurs" et dans lequel est évoqué le retrait du candidat à la présidentielle, rapporte ce mardi 11 avril Le Figaro. Le texto parle d'un "sacrifice de victoire" de la part du socialiste en faveur de Jean-Luc Mélenchon, en pleine dynamique. En échange, "des négociations en vue des législatives" seraient au menu.

Mathieu Hanotin, cité par le quotidien ce mardi, ne nie pas l'existence de ce texto. En revanche, il l'assure, ce n'est pas lui qui l'a envoyé. "Mais enfin, je vous le jure ! Je n'ai jamais envoyé un truc pareil et j'ai les moyens de vous le prouver. Ce n'est pas du tout notre état d'esprit", promet le socialiste.

Mais qui pourrait avoir envoyé ce message ? Mathieu Hanotin a sa petite idée. Au Figaro, il dit :

"

S'il vient de l'équipe Mélenchon, c'est de bonne guerre. Ils jouent l'intox et poussent l'avantage. Mais si cela vient de chez nous…

"

Distancé dans les sondages, Benoît Hamon refuse de s'avouer vaincu. Même s'il laisse poindre une certaine résignation, notamment lorsqu'il accepte de dire pour qu'il votera au second tour si jamais il n'est pas qualifié, le socialiste ne semble pas vouloir se retirer de la course à la présidentielle. Ne serait-ce que pour des raisons financières : s'il se retire, les frais engagés durant la campagne ne seront pas remboursés

[EDIT 15h]

Finalement, Mathieu Hanotin nie l'existence de ce SMS. Le député de Seine-Saint-Denis précise au Lab que, contrairement à ce laisse croire Le Figaro, il remet en cause l'existence de ce SMS.

[EDIT 16h16]

Contacté par Le Lab, David Assouline, sénateur PS en charge de la "riposte" dans la campagne de Benoît Hamon, s'est interrogé :

 

"

Qui s'amuse à alimenter une telle rumeur au moment où, au contraire, la détermination de Benoît Hamon et de son équipe est totale pour que les Français aient le choix d'une gauche qui veut gouverner en restant de gauche et pas se contenter d'un vote protestataire d'un côté ou d'un vote de renoncement à être de gauche de l'autre ?

"

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus