Ce moment où Manuel Valls pousse Sylvia Pinel pour être mieux placé sur la photo des candidats à la primaire

Publié à 13h39, le 16 janvier 2017 , Modifié à 13h39, le 16 janvier 2017

Ce moment où Manuel Valls pousse Sylvia Pinel pour être mieux placé sur la photo des candidats à la primaire

En politique, la communication visuelle est évidemment importante. La place sur la photo est donc primordiale, surtout lorsque l'on pose avec ses concurrents à une élection, quelle qu'elle soit.

Manuel Valls, par exemple, connaît l'importance de l'image. Dimanche 15 janvier, juste avant le deuxième débat télévisé entre les ambitieux de la Belle Alliance Populaire, Manuel Valls a donc joué des coudes pour s'offrir une place de choix sur la photo de famille des sept candidats. Littéralement.

L'Express raconte, ce lundi, les coulisses de ce débat diffusé sur BFMTV, iTÉLÉ et RMC. Tout concentré à la préparation de son débat, inquiet que l'on aperçoive ses fiches à l'antenne, Manuel Valls n'a pas pris garde à ce qui se tramait sous ses yeux : les six autres candidats se sont déjà réunis pour la traditionnelle photo pré-débat, ensemble, juste avant que la joute verbale ne débute.

Ô malheur ! Le temps qu'il réalise ce qui est en train de se passer, Manuel Valls doit se rendre à l'évidence : les places de choix sont déjà prises, l'ancien Premier ministre va finir sur le côté. Mais c'est mal connaître Manuel Valls. L'Express écrit :

"

A la guerre comme à la guerre, Manuel Valls arrive en catastrophe et éjecte du cadre la malheureuse Sylvia Pinel pour se ménager une place plus centrale sur la photo de famille.

 

"

Une tactique qui n'est pas sans rappeler celle de Nicolas Sarkozy lors de la marche du 11 janvier 2015 et qui *surprend* certains membres du public, comme le souligne l'hebdomadaire. Sauf qu'au final, le "challenger" de la primaire de la BAP n'est pas situé à l'extrémité de la photographie. Cela valait bien de se faire traiter de "mufle" par une spectatrice.

Du rab sur le Lab

PlusPlus