Ce soutien d'Emmanuel Macron qui craint l'effet répulsif de François Bayrou

Publié à 07h28, le 24 février 2017 , Modifié à 09h31, le 24 février 2017

Ce soutien d'Emmanuel Macron qui craint l'effet répulsif de François Bayrou
Jean Arthuis © LIONEL BONAVENTURE / AFP

Depuis qu'il a annoncé son "alliance" avec Emmanuel Macron, François Bayrou est la cible de la droite qui l'accuse d'être de gauche et de la gauche qui l'accuse d'être de droite. Tout cela est somme toute très logique pour un centriste rompu à ce genre d'attaques.

Au moins François Bayrou pourra-t-il trouver un certain réconfort du côté de En marche ! C'est en tout cas ce que l'on croyait. Mais même du côté d'Emmanuel Macron, certains s'inquiètent de ce rapprochement. C'est le cas par exemple de Jean Arthuis. Le député européen, lui-même ancien patron de Bercy, soutient l'ex-ministre de l'Économie. Et il ne voit pas forcément d'un bon œil l'arrivée de François Bayrou. Cité par Le Figaro ce vendredi 24 févier, l'élu centriste dit :

"

Regardez ce qui s'est produit avec Alain Juppé. Sa proximité avec François Bayrou l'a marginalisé, même si le contexte était différent, puisqu'il s'agissait d'une primaire au sein de la droite.

 

"

On a vu commentaire plus enthousiaste.

Bernard Accoyer, soutien de la première heure de François Fillon, partage en tout cas cette analyse.

Dans un autre papier du Figaro de ce vendredi, l'ancien président de l'Assemblée nationale évoque, lui aussi, le caractère supposé répulsif du chef du MoDem. "Cela ne changera pas beaucoup la donne. Peut-être un point en plus ou en moins et puis plus rien au bout d'une semaine. François Bayrou n'a jamais beaucoup attiré nos électeurs, c'est même plutôt un repoussoir", prédit ainsi le secrétaire général de Les Républicains. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus