Cécile Duflot éliminée de la primaire, son portrait dans "Une ambition intime" est menacé

Publié à 13h51, le 22 octobre 2016 , Modifié à 13h57, le 22 octobre 2016

Cécile Duflot éliminée de la primaire, son portrait dans "Une ambition intime" est menacé
© Capture d'écran Twitter

EFFET PAPILLON –  Cécile Duflot a été éliminée, mercredi 19 octobre, dès le premier tour de la primaire organisée par Europe Écologie – Les Verts. La première conséquence est évidente : l'ancienne ministre du Logement ne sera donc pas élue présidente de la République en 2017. La seconde est en revanche beaucoup plus indirecte et concerne moins la députée de Paris que la chaîne M6.

Cécile Duflot a en effet été interrogée, le 4 octobre dernier, par Karine Le Marchand dans le cadre d'Une ambition intime. L'émission n'a pas encore été montée et pour cause : l'élimination de l'élue EELV "change la donne", explique M6 auprès du Huffington Post. En effet, le programme présenté par Karine Le Marchand a pour pour objectif d'interviewer en mode décontracté / relax / les jambes étendues sur le canapé les candidats à l'Élysée. Le premier numéro diffusé le dimanche 9 octobre avait ainsi pour têtes d'affiche Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg, Bruno Le Maire et Marine Le Pen. Éliminée de la primaire EELV, Cécile Duflot, qui a déjà fait savoir qu'elle sera du coup candidate aux législatives en 2017, n'entre plus dans cette case.

Pour l'instant, M6 assure "ne pas avoir pris sa décision".

Invitée de .pol le Lab / linternaute.com / le Huffington Post / le JDD, jeudi 13 octobre, l'ancienne ministre du Logement avait reconnu avoir beaucoup "hésité" à participer à Une ambition intime mais avait finalement accepté à la condition qu'on ne parle ni de ses enfants ni de sa vie personnelle. "Pour la première fois de ma vie, j'ai entendu ma sœur et ma mère parler de mon enfance, de mon engagement en politique et de la manière dont elles l'avaient perçu. Et c'était très touchant en fait", disait-elle.



 

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus