Cécile Duflot et le "petit regard légèrement méprisant" de Patrick Cohen, article le plus lu de la semaine

Publié à 16h42, le 03 juillet 2016 , Modifié à 16h42, le 03 juillet 2016

Cécile Duflot et le "petit regard légèrement méprisant" de Patrick Cohen, article le plus lu de la semaine
Montage Le Lab © via AFP

#BESTOFHEBDO - Et voici venue l'heure, comme chaque week-end, de notre attendu Top Hebdo, le classement des articles les plus lus de la semaine sur le Lab.

Cette semaine, c’est le "petit regard légèrement méprisant" de Patrick Cohen dénoncé par Cécile Duflot qui a retenu votre attention. Mais ce n'est pas tout…

#1 - Le mépris

Ce lundi 27 juin, Cécile Duflot est invitée sur France Inter pour réagir sur le référendum de Loire-Atlantique remporté par les partisans du "oui" à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Quand l'intervieweur Patrick Cohen demande à l'ex-ministre du Logement si elle reconnaît le résultat, la présidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale sort de ses gonds. Elle fustige le "petit regard légèrement méprisant" du journaliste. Ambiance.

[LIRE ICI]

#2 - Mais que fait la police ?

Le député LR Bernard Debré est en guerre contre les drogues et leur facilité d'accès sur internet. En mode gonzo, il raconte, ce mardi 28 juin sur LCI, l'expérience qu'il a menée avec un journaliste de Valeurs Actuelles et le président de l'association Parents contre la drogue. En quelques jours, le député s'est retrouvé avec de la cocaïne sur son bureau de l'Assemblée nationale.

[LIRE ICI]

#3 - Je porte plainte

En une du magazine people Closer ce vendredi 1er juillet, Marine Le Pen est photographiée en maillot de bain bleu/blanc/rouge, lunettes noires. Cela n'a pas plu à la présidente du FN qui a annoncé au Lab porter plainte contre le magazine. Une première pour la candidate à l'élection présidentielle de 2017.

[LIRE ICI]

#4 - Mon argument est non valide

Ce mercredi 29 juin, Marine Le Pen salue sur LCI le choix des citoyens du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne. La présidente déroule sa vision rêvée de l'Europe et évoque la programme Erasmus qui n'a, selon elle, "rien à voir avec l'Union européenne". Sauf que ce programme de mobilité des étudiants a précisément été créé par la Commission européenne et reste largement financé par l'UE.

[LIRE ICI]

#5 - L'alliance, ça sera sans nous

Le Parti radical de gauche a décidé de quitter "La Belle Alliance Populaire" lancée par le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis au mois d'avril. Le PRG reproche au PS d'avoir décidé unilatéralement d'organiser une primaire entre les composantes de la Belle Alliance Populaire. 

[LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus