Cécile Duflot salue "la classe" de Yanis Varoufakis, ministre grec des Finances qui a décidé de démissionner

Publié à 08h29, le 06 juillet 2015 , Modifié à 10h14, le 06 juillet 2015

Cécile Duflot salue "la classe" de Yanis Varoufakis, ministre grec des Finances qui a décidé de démissionner
Yanis Varoufakis. © LOUISA GOULIAMAKI / AFP

L'homme le plus classe du monde - Surprise ce lundi 6 juillet au matin. Le truculent ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis, a annoncé sa démission au lendemain de la victoire du non au référendum grec sur les propositions des créanciers d’Athènes. Alors qu’Alexis Tsipras veut poursuivre les négociations pour éviter que son pays ne sorte de l’euro, le départ de son ministre charismatique, mais plus qu’en froid avec l’Allemagne, sonne comme un gage donné au couple franco-allemand pour tenter de trouver une sortie de crise.

Une démission aussitôt saluée par l’ancienne ministre du logement de François Hollande, l’écologiste Cécile Duflot. Ainsi la députée EELV de Paris a-t-elle souligné "la classe" de la décision de Yanis Varoufakis de se mettre en retrait.

Cécile Duflot ne cachait pas, dimanche, sa joie du résultat du référendum grec, permettant de prolonger le débat sur l’austérité en Europe. Peu auparavant elle avait également tweeté son regret que François Hollande n’ait pas réorienté, à son arrivée à l’Elysée, le TSCG comme il l’avait promis.

"Peu de temps après l'annonce des résultats du référendum, on m'a informé d'une certaine préférence de certains membres de l'Eurogroupe, et de +partenaires+ associés, (...) pour mon +absence+ des réunions, une idée que le Premier ministre (Alexis Tsipras) a jugé potentiellement utile à l'obtention d'un accord. Pour cette raison je quitte le ministère des Finances aujourd'hui", a justifié de son côté Yanis Varoufakis pour expliquer sa démission.

Du rab sur le Lab

PlusPlus