Cécile Duflot voit en Christiane Taubira, qui a démissionné sur fond de désaccord politique majeur avec le gouvernement, un "modèle"

Publié à 21h02, le 29 janvier 2016 , Modifié à 21h02, le 29 janvier 2016

Cécile Duflot voit en Christiane Taubira, qui a démissionné sur fond de désaccord politique majeur avec le gouvernement, un "modèle"
© AFP

Alors que la gauche du PS voit dans le départ du gouvernement de Christiane Taubira, mercredi 27 janvier, la "fin de la majorité de 2012", Cécile Duflot a rendu hommage, ce vendredi 29 janvier, à l’ex-garde des Sceaux, en qui elle voit un "modèle".

Interrogée, sur BFMTV, sur la démission de l’ancienne ministre de la Justice, partie en raison d’un "désaccord politique majeur" avec le gouvernement sur la question de la déchéance de nationalité, la députée EELV a déclaré :

 

"

Je mesure l’aura de Christiane Taubira, je ne peux pas me comparer à elle. C’est plus un modèle.

"

En mars 2014, après la nomination de Manuel Valls à Matignon, l’ex-ministre du Logement avait, elle aussi, quitté le gouvernement sur fond de désaccord politique avec le nouveau Premier ministre.

Cécile Duflot, opposée à la prolongation de l’état d’urgence, a par ailleurs annoncé qu’elle se "prépar[ait] à la prochaine présidentielle" tout en étant "favorable à une primaire très large" de la majorité. Le 17 janvier dernier, elle avait estimé que François Hollande n’était "pas le candidat naturel de la gauche" pour l’élection présidentielle de 2017.

[BONUS TRACK]En déplacement à New-York pour donner une conférence devant des étudiants de l’Université de New-York (NYU), Christiane Taubira a affirmé sa loyauté au président de la République et maintenu qu’elle ne participerait pas à une primaire de la gauche en vue de 2017. "Je continuerai à me créer des espaces d’expression publique et de combat", a-t-elle éludé.

Du rab sur le Lab

PlusPlus