Ces 23 parlementaires (et un suppléant) sortants investis par "La République en Marche", le parti d’Emmanuel Macron

Publié à 14h18, le 12 mai 2017 , Modifié à 14h19, le 12 mai 2017

Ces 23 parlementaires (et un suppléant) sortants investis par "La République en Marche", le parti d’Emmanuel Macron

Jeudi 11 mai, "La République en Marche", le nouveau nom du parti d’Emmanuel Macron, a présenté les 428 premiers candidats investis par le parti du chef de l’Etat pour les élections législatives. Avec quelques couacs pour commencer. Souhaitant un renouvellement et une recomposition de la classe politique, "La République en Marche" a néanmoins investi 24 parlementaires sortants – mais pas Manuel Valls.

D’autres ont tenté, à l’instar de l’ancien Premier ministre, d’obtenir l’investiture du parti d’Emmanuel Macron, rapporte Richard Ferrand, mais ont été recalés. « Et ils sont nombreux », sourit le député du Finistère. Voici la liste de ces 24 parlementaires sortants investis par Emmanuel Macron et son parti :

  • Députés:

- Frédéric Barbier (sortant PS), 4e circonscription du Doubs

- Florent Boudié (sortant PS), 10e de Gironde

- Brigitte Bourguignon (sortante PS), 6e du Pas-de-Calais

- Yves Blein (sortant PS), 14e du Rhône

- Jean-Jacques Bridey (sortant PS), 7e du Val-de-Marne

- Christophe Castaner (sortant PS), 2e circonscription des Alpes de Haute-Provence

- Jean-Yves Caullet (sortant PS), 2e de l'Yonne

- Jean-Michel Clément (sortant PS), 3e de la Vienne

- Yves Daniel (sortant PS), 6e de Loire-Atlantique

- Françoise Dumas (sortante PS), 1ère du Gard

- Sophie Errante (sortante PS), 10e de Loire-Atlantique

- Richard Ferrand (sortant PS), 6e du Finistère

- Jacques Krabal (sortant PRG), 5e circonscription de l'Aisne

- Monique Iborra (sortante ex-PS), 6e de Haute-Garonne

- François-Michel Lambert (sortant UDE), 10e des Bouches-du-Rhône

- Paul Molac (sortant divers gauche), 4e du Morbihan

- Barbara Pompili (sortante Parti écologiste), 2e de la Somme

- François de Rugy (sortant Parti écologiste), 1ère de Loire-Atlantique

- Jean-Louis Touraine (sortant PS), 3e du Rhône

- Alain Tourret (sortant PRG), 6e du Calvados

- Stéphane Travert (sortant PS), 3e de la Manche

- Olivier Véran (suppléant PS), 1ère de l'Isère

- Patrick Vignal (sortant PS), 9e de l'Hérault

  • Sénatrice:

- Leila Aïchi, sénatrice de Paris inscrite au groupe écologiste mais passée au MoDem, 9e des Français de l'étranger

Il reste donc 149 circonscriptions sans candidat investi par "La République en Marche". Toutes n’auront pas de candidat, comme dans la circonscription de Manuel Valls, mais cela laisse encore la place au mouvement d’Emmanuel Macron pour investir des personnalités venant de la droite. Ce qu’a expliqué Richard Ferrand lors de sa conférence de presse de jeudi :

Nous avons le sentiment que nous allons avoir un nombre croissant de personnalités candidates et candidats qui vont souhaiter rejoindre La République en Marche, donc nous leur laissons le temps, jusqu’à mercredi prochain, de prendre cette position. À défaut, ce sera d’autres candidats.

Parmi les 214 hommes et 214 femmes déjà investis, 52% sont issus de la société civile, a encore précisé le DG d’En Marche.

Du rab sur le Lab

PlusPlus