Comment le logo de la Manif pour tous se retrouve dans des publicités et sur le site du ministère de la Justice

Publié à 13h39, le 05 décembre 2013 , Modifié à 14h03, le 05 décembre 2013

Comment le logo de la Manif pour tous se retrouve dans des publicités et sur le site du ministère de la Justice
(Capture - Ministère de la Justice)

Un père, une mère, et des enfants. Ils se tiennent par la main dans une farandole familiale. Avec la Manif pour tous, mouvement d'opposition au mariage des homosexuels, cette image est devenue un symbole. 

Un symbole que l'on retrouve par ailleurs. Dans des publicités, comme celles de la Société Générale ou de Lissac, ou, plus cocasse, sur le site du ministère de la Justice, comme l'a relevé une journaliste sur Twitter ce jeudi 5 décembre. 

Mercredi 4 décembre, c'est la Société Générale qui annonçait, après avoir été interpellée par une association LGBT, retirer l'une de ses publicités avec un visuel similaire à celui de la Manif pour tous. 

  

Comment ce logo, emblème des opposants au "mariage pour tous", se retrouve partout ? Le Lab retrace l'histoire du logo. 

Contacté, Serge Ignatovitch, l'un des militants à l'origine de la Manif pour tous, administrateur de l'association et coordonateur du pôle web, raconte comment le logo a été conçu.

C'est dans son salon, au début du mois d'octobre 2012, que le logo a été dessiné, raconte-t-il. Avec une amie, en école de design, ils ont designé ce symbole, sans se douter de l'ampleur que le mouvement prendrait, assure le jeune ingénieur. 

La source d'inspiration ? Des images trouvées sur Google Images, en prenant soin de choisir des visuels libres de droits : 

L'idée était d'avoir un figuratif qui évoque la fragilité de la famille, l'envie de la protéger. Et la famille en papier, la farandole, c'est très ancien. 

On a trouvé l'idée de ce logo après avoir tapé plusieurs recherches dans Google, en tapant notamment "famille papier", des recherches de ce type. On a voulu s'inspirer de ça, en reprenant quelque chose. On n'a pas voulu inventer une nouvelle notion de famille mais choisir quelque chose qui parlait aux gens. 

On s'est assuré que nos sources d'inspirations étaient libres de droit, et on a changé des éléments, l'ordre des personnages, le dessin, etc. 

Le logo en question : 

De fait, des images semblables se retrouvent sur des banques d'images. Notamment Fotolia, avec le travail d'une certaine Natascha Farber. A quelques détails près, les visuels sont les mêmes, pour ce qui devait n'être qu'une source d'inspiration. 

Par la suite, le logo de la Manif pour tous a été déposé à l'INPI, au nom de l'association, le 6 mars 2013, sous trois classes différentes : vêtements, chaussures, chapellerie, produits de l'imprimerie, services d'éducation, de formation, de divertissement et activités sportives et culturelles. 

Résultat de ce processus de création, des dizaines d'images semblables étant disponibles sur les banques de photographies, elles se retrouvent sur d'autres sites, sans aucun lien avec la Manif pour tous. Comme celui du ministère de la Justice. "Cela doit être plus ancien que notre logo, sans doute", admet Serge Ignatovitch.

Pour Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous, "cette image existait déjà avant avec des logos très proches.". Selon elle, la réutilisation d'une image similaire par des entreprises n'a aucun lien avec son mouvement : 

Evidemment que ces grandes entreprises n’avaient pas l’intention de prendre position en empruntant le logo de la Manif pour tous.

En revanche, elle cible directement les associations de défense des droits des homosexuels qui, d'après elle, essaient d'interdire l'utilisation de cette image : 

Moi je suis scandalisée par l’omerta que les lobbys LGBT essayent d’obtenir pour supprimer les images de famille comme celles-là, dans les publicités. Ils sont furieux car ce sont un homme et une femme qui représentent la famille. Je trouve le procédé très grave. J’aimerais un vrai dialogue avec eux pour savoir ce qui les gêne vraiment : l’identification à notre logo ou l’image d’une famille faite d’un homme et d’une femme ?

Probablement une référence à l'association LGBT Cash!, qui, comme l'explique le Huffington Post, a demandé à la direction de la Société Générale de supprimer le visuel de sa campagne, très proche du logo de la Manif Pour tous.

Ivan Valerio, avec Delphine Legouté. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus