David Rachline reprend l’intox de Marine Le Pen sur les logements "bien souvent" attribués à des immigrés

Publié à 11h42, le 10 mars 2017 , Modifié à 12h26, le 10 mars 2017

David Rachline reprend l’intox de Marine Le Pen sur les logements "bien souvent" attribués à des immigrés
© Capture d'écran BFMTV
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

David Rachline est visiblement un directeur de campagne fidèle. Quand sa patronne dit quelque chose, il relaie. Pas de problème non plus quand elle divulgue une fausse information, il la reprend sans hésiter. Dernier exemple en date ce vendredi 10 mars sur le plateau de BFMTV.

Invité dimanche dernier, déjà sur BFMTV, Marine Le Pen avait affirmé que "les logements sociaux étaient prioritairement occupés par l'immigration qui arrive". Ce vendredi, Jean-Jacques Bourdin repose la même question à David Rachline. Voici l’échange qu’ont eu les deux hommes :

"

- Jean-Jacques Bourdin : Est-ce que les logements sociaux sont prioritairement occupés par des  immigrés, c’est ce qu’a dit Marine Le Pen ?



- David Rachline : Là encore, je suis maire, on participe aux commissions d’attribution…



- Jean-Jacques Bourdin (le coupe) : Alors c’est vrai ou faux ?



- David Rachline : Ce que je peux vous dire, c’est que, en l’absence de règle dans ce domaine, et à partir du moment où ce ne sont que des critères sociaux qui établissent le droit ou pas de bénéficier d’un logement social, alors c’est vrai que, bien souvent, on s’aperçoit que ce sont des personnes étrangères qui en bénéficient. Pas que, il ne faut pas être caricatural mais il y a des quotas qui sont ceux de la préfecture et du département qui sont mal utilisés.



- Jean-Jacques Bourdin : Est-ce qu’il faut être de nationalité française pour avoir accès à un logement social ?



- David Rachline : On peut tout faire à partir du moment où on est sur le territoire national dans une situation régulière […] Mais la priorité ça doit être de loger nos compatriotes.

"

S’il est plus mesuré que sa cheffe, David Rachline reprend à son compte la même intox. Selon lui, les logements sociaux sont "bien souvent" occupés par des immigrés. Sauf que c’est faux. Comme l’a démontré Franceinfo : mardi 7 mars, "les occupants du secteur social en France sont essentiellement Français. Sur l'ensemble des locataires concernés, 80 % sont Français de naissance, 8,6 sont Français par naturalisation et 12 % sont étrangers, d'après la dernière publication de l'Insee sur le sujet".

Pour mieux vendre la proposition 142 du programme présidentiel de Marine Le Pen sur la préférence nationale pour les logements sociaux, David Rachline ne veut surtout "pas être caricatural". Pas caricatural donc, mais juste imprécis. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus